Se connecter S’abonner

Chèque énergie : il arrive dans vos boîtes aux lettres

Cette année, vous serez plus nombreux à recevoir un chèque énergie, dont le seuil d’éligibilité a été légèrement rehaussé. La campagne d’envoi débute lundi 29 mars.

chèque énergie
Crédit: Médiateur national de l’énergie

La campagne d’envoi 2021 est lancée. Cette année, plus de ménages peuvent bénéficier du chèque énergie. Depuis le 1er janvier, les foyers dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation (UC) est inférieur à 10.800 euros toucheront cette aide, selon un arrêté publié au Journal officiel le 25 février. Le seuil d’éligibilité a été rehaussé de 100 euros par rapport à 2020. Les premiers bénéficiaires devraient recevoir leur chèque dans quelques jours. En effet, le lundi 29 mars marque le début des envois. En métropole, ils seront divisés en cinq phases, d’après le calendrier détaillé publié par le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Par exemple, les bénéficiaires installées dans le Nord, l’Ain, le Haut-Rhin ou encore la Nièvre et le Jura le recevront au plus tard la semaine prochaine. Ceux de l’Yonne, de la Loire et de la Drôme devront patienter, puisque la deuxième phase s’étendra du 6 au 9 avril. Du 12 au 16 avril, les envois viseront des départements comme le Calvados, le Cher, les Hauts-de-Seine ou encore l’Indre, etc. Au plus tard, les derniers chèques énergie seront postés le 30 avril.

Leur montant est compris entre 48 et 277 euros. Les couples sont éligibles si leur revenu fiscal est de moins 16.200 euros, sachant que la première personne du foyer compte pour une unité de consommation, la deuxième pour une demie UC et les suivantes pour 0,3 UC. Concernant les couples avec un enfant, le montant doit être inférieur à 19.440 euros. Ensuite, chaque personne supplémentaire doit compter pour moins de 3.240 euros, à ajouter au revenu fiscal de référence. Autre précision, les ménages sont bénéficiaires du chèque énergie quand ils occupent un logement imposable à la taxe d’habitation.

Pas de démarche à effectuer

Aucune démarche n’est à effectuer. L’éligibilité sera définie au printemps 2021 cette année, précise le site chequeenergie.gouv.fr, et le chèque sera automatiquement envoyé par l’administration au mois d’avril 2021. Les chèques énergie permettent de payer les factures d’électricité, de gaz, de bois ou encore de fioul. Ceux envoyés au printemps 2020 peuvent être utilisés jusqu’au 31 mars 2021. Cela concernait 5,5 millions de ménages. Les chèques énergie peuvent aussi financer des travaux de rénovation énergétique (éligibles au CITE) et sont cumulables avec MaPrimeRénov’. Le montant est établi à partir du revenu fiscal du foyer. Ainsi, selon le barème fixé par l’arrêté dans l’article 2, un foyer avec un revenu fiscal de moins de 5.600 euros et qui compte deux UC ou plus touchera 277 euros.

Report du solde restant sur la facture suivante

Si le montant du chèque est inférieur à la facture énergétique, l’opérateur doit reporter le solde du chèque sur la prochaine facture. En cas de changement de situation en cours d’année, si le revenu fiscal de référence est passé sous le seuil des 10.800 euros, il est possible de demander à recevoir un chèque énergie en ligne. Il est aussi possible de demander au fournisseur d’énergie que la valeur du chèque soit reportée directement sur les prochaines factures, si le bénéficiaire a déjà touché cette aide en 2020.