Se connecter S’abonner

Argent : les ados reçoivent un peu moins de 30 euros par mois

Les parents donnent un peu moins d’argent de poche à leur enfant adolescent, soit 30 euros par mois environ. C’est trois euros de moins qu’il y a un an.

Transmission impôt à la source don argent
Crédit: iStock.

Les adolescents reçoivent un peu moins d’argent de poche tous les mois, en raison de la crise sanitaire. Selon un baromètre Poll&Roll, réalisé en janvier 2021 pour la néo-banque Pixpay, les parents donnent en moyenne 30 euros par mois à leur enfant, soit trois euros de moins que lors du précédent baromètre, datant de l’an dernier. Plus les adolescents grandissent, plus le montant augmente : s’ils reçoivent 18 euros en moyenne entre 10 et 12 ans, les 13-14 ans reçoivent 26 euros, les 15-16 ans perçoivent 37 euros et les 17-18 ans ont 44 euros d’argent de poche en moyenne tous les mois. Les garçons reçoivent un montant plus important que les filles : la différence est de quatre euros. En moyenne, ils ont 32 euros et les adolescentes perçoivent 28 euros.

L’âge moyen pour recevoir de l’argent de poche est de 11 ans et deux mois, ce qui correspond à l’âge d’entrée au collège. Dans le baromètre précédent, il était de 11 ans et neuf mois, ce qui laisse penser que les parents donnent de l’autonomie plus tôt à leur ado. Pour 80% des parents interrogés par Poll&Roll pour Pixpay, il s’agit d’inculquer à leur enfant la valeur de l’argent, à lui apprendre à gérer un budget ou à le faire gagner en indépendance. Ils sont 42% à donner de l’argent de manière régulière : 27% tous les mois, 8% toutes les semaines et 7% deux fois par mois, selon ce sondage. La moitié des adolescents ne reçoivent de l’argent de poche que de manière occasionnelle, soit 28% lorsqu’ils en ont besoin. Enfin, 22% ne reçoivent des sous de la part de leurs parents que lors d’occasions spéciales comme les fêtes de Noël ou les anniversaires. A noter que 8% des adolescents n’ont jamais d’argent de poche.

Vente d’affaires d’occasion

Les adolescents seraient aussi proactifs pour gagner de l’argent : 58% vendent des affaires qu’ils n’utilisent plus. Une débrouillardise qui passe devant le besoin de trouver un petit job, pour 22% d’entre eux, ou encore devant l’échange de petits services (tondre la pelouse, bricoler…), pour 36% des adolescents. 37% demandent directement un complément d’argent de poche et 26% ont déjà tenté de renégocier le montant qu’ils reçoivent de la part de leurs parents. Les plus demandeurs sont les ados d’Ile-de-France, des Hauts-de-France et du Centre-Val-de-Loire.

De plus, 79% des parents interrogés par Poll&Roll pour Pixpay estiment que leur enfant est conscient de la valeur de l’argent et sont rassurés de l’usage qu’il fait de ses sous. Une grande majorité de foyers parle de ce sujet, soit 93%. Les parents sont 82% à estimer qu’il va économiser pour s’acheter quelque chose d’onéreux ou qu’il fait attention à son argent. 78% pensent que leur ado fait preuve d’autonomie en gérant son argent de poche. Les plus jeunes reçoivent plutôt du liquide, tandis que les plus de 16 ans détiennent une carte à leur nom, soit 26% des adolescents tous âges confondus. Concernant leurs habitudes d’achat, les ados ont, sans surprise, augmenté leurs achats en ligne, soit 27% d’entre eux. En effet, 32% ont diminué le shopping dans les magasins et dans les restaurants et fast-foods depuis la fin du premier confinement.