Se connecter S’abonner

Covid-19 : lancement d’une assistance gratuite par le groupe Covéa

Les compagnies d’assurance du groupe Covéa proposent depuis lundi 8 mars une « assistance Covid-19 », gratuite, avec livraison de repas et aide-ménagère.

Santé
Crédit: iStock.

Près de 12 millions de particuliers sont concernés. Le groupe Covéa offre une « assistance Covid-19 » à ses sociétaires depuis lundi 8 mars. Les assurances GMF, MAAF et MMA sont concernées dès lors qu’un membre du foyer contracte le virus, ce qui nécessite une hospitalisation, et que les autres membres sont considérés comme cas contacts. Cette assistance est gratuite et s’adresse à tous les sociétaires, y compris ceux qui détiennent un contrat automobile ou habitation et l’ensemble des membres de la famille peut en bénéficier. Elle intègre dans un premier temps des prestations dès le lendemain de la première nuit d’hospitalisation d’un malade du coronavirus, avec livraison de repas et de médicaments, portage de courses ou encore soutien scolaire, précise le communiqué du groupe mis en ligne le 9 mars.

Ensuite, une fois que les risques de cas contact du foyer sont levés, cette assistance comprend une aide-ménagère, une prise en charge du parcours domicile-école et activités extra-scolaires, et un transport post-hospitalisation, précise encore le groupe Covéa. Chaque assuré peut appeler un numéro de téléphone dédié par marque (GMF, MAAF ou MMA) pour bénéficier des services. Les prestations sont toutefois plafonnées, note Le Parisien, et elles prennent fin un mois après la sortie de l’hôpital. Si l’hospitalisation est plus longue, le dossier sera étudié au cas par cas pour rehausser les plafonds et prolonger l’assistance.

Un coût de quelques dizaines de millions d’euros

Cette offre est disponible jusqu’à la fin de 2021 pour l’instant et elle représenterait « quelques dizaines de millions d’euros » de coût, selon le directeur de la relation client du groupe Covéa, Laurent Tollié. Les sociétaires ont été prévenus par e-mail dès le 8 mars, souligne Le Parisien, et 650 agents sont mobilisés pour leur répondre, ainsi que 100 employés dédiés à l’assistance et déployés pour gérer les services promis.