Se connecter S’abonner

Ces cartes bancaires qui vous remboursent

Certaines banques reversent à leurs clients une fraction de leurs dépenses à chaque utilisation de la carte de paiement. Voici les programmes de cashback les plus intéressants.

banque néobanques carte bancaire
Crédit: iStock.

Une carte bancaire qui rapporte ? Le concept ressemble à un oxymore, mais c’est bel et bien une réalité pour certains consommateurs chanceux. Appelé cashback ou remboursement d’argent, il consiste à restituer au particulier une fraction de ses dépenses effectuées par carte directement sur son compte en banque. Une pratique différente des cartes de fidélité des grandes enseignes qui, elles, proposent des bons d’achat, et non un rem- boursement en espèces sonnantes et trébuchantes.

Un gain de pouvoir d’achat

Le procédé n’est pas nouveau puisqu’American Express pratique le cashback en France depuis 1993. Toutefois, la liste des établissements s’étoffe régulièrement depuis deux ans, avec désormais, chez les traditionnels, Crédit Agricole, LCL, Société Générale, et du côté des néobanques, Aumax pour moi (Crédit Mutuel Arkéa), Boursorama, N26, Orange Bank et Revolut. « Cela nous permet de redonner du pouvoir d’achat à nos clients. Ils y sont particulièrement sensibles dans la période actuelle », commente Jean-Baptiste Miot, chef de produit cashback à la Société Générale. La plupart en font bénéficier tout le monde, quelle que soit la couleur de la carte bancaire. Mais N26, Orange Bank et Revolut en limitent l’accès aux cartes haut de gamme payantes.

L’opération est financée par les commerçants. Chaque banque fixe le taux de son cashback en fonction de sa stratégie et il évolue dans le temps : l’une y voit une façon de remercier sa clientèle pour sa fidélité, l’autre prospecte de nouveaux clients. La liste des commerçants partenaires est donc propre à chacune, mais couvre une large palette de secteurs d’activités, allant de la grande distribution aux loisirs, en passant par la puériculture ou la mode. Dans quelques enseignes, comme Boursorama, Crédit Agricole d’Aquitaine et Crédit Agricole Nord de France, le cashback n’est dis- ponible que sur des sites Internet, tandis que d’autres, par exemple Aumax pour moi, LCL, N26, Revolut ou Société Générale, offrent aussi ce service en boutiques.

Des taux jusqu’à 15 % en moyenne

De son côté, LCL a développé une démarche originale avec CityStore, pour des taux de 3 à 15 %, qui met en avant les commerçants de proximité. «L’utilisateur peut géolocaliser sur son appli ceux qui participent au programme. il bénéficie ainsi de cashback tout en soutenant les professionnels de son quartier. Une approche responsable, très appréciée depuis la pandémie », souligne Laurent Fromageau, directeur du développement retail de LCL.

La Société Générale réfléchit d’ailleurs dans le même sens. « Nous souhaitons proposer à nos commerçants clients d’adhérer à notre programme de cashback. Il s’agit de créer des écosystèmes vertueux locaux entre eux et nos clients consommateurs », note Serge Hovhanessian, responsable de l’offre de services de la banque de détail de Société Générale qui, comme les autres, met en place ponctuellement des taux boostés : 10 % chez Nike, 7 % à la Fnac ou 8 % chez Booking.com.

Quant à Boursorama Banque, elle a lancé en décembre dernier The Corner, qui comprend à la fois du cashback de 5 à 10 % chez une cinquantaine de sites marchands, des remises immédiates et des bons d’achat. « Le remboursement apparaît sur le compte du client dès que l’opération est finalisée. Il dispose donc immédiatement de la somme », précise Xavier Prin, directeur marketing de la néobanque. Dans d’autres établissements, les sommes accumulées grâce au cashback sont stockées dans une cagnotte, puis versées à partir d’un certain montant.

Cumul avec les promotions habituelles

En outre, American Express, N26 et Revolut proposent un deuxième niveau de cashback, qui s’applique sur la totalité des paiements par carte, quel que soit le commerçant. Cette fois, les taux sont plus modestes : de 0,1 à 1 % selon la banque et les zones. Ainsi, Revolut restitue 0,1 % des montants en Europe et jusqu’à 1 % ailleurs dans le monde aux détenteurs d’une carte Metal. « L’opération n’est pas financée par les commerçants, elle l’est directement par Revolut, qui reverse une partie des commissions d’interchange à ses clients. Celles-ci varient d’une zone géographique à l’autre, ce qui explique nos différents taux », détaille Emmanuel Boulade, porte-parole de Revolut. Chez American Express, la remise est de 0,50 %.

Ce programme s’ajoute aux promotions régulières, dont les taux sont systématiquement supérieurs à 15 %. « Un client en reçoit au minimum dix par mois. Elles sont personnalisées selon ses affinités et ses comportements d’achat », explique Jérôme Gueydan, vice-président marketing.

Chez Amex, le taux est identique quelle que soit la carte, contrairement à ce que pratique Aumax pour moi. « Nos clients premium bénéficient d’un taux deux à trois fois supérieur à celui des clients standards, en fonction des offres des commerçants. Par exemple, chez certains, il peut monter à 12 % de cashback au lieu de 4 % », résume Benoît Bouchereau, directeur commercial de la néobanque de Crédit Mutuel Arkéa.

Un complément financier non négligeable

Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, le cashback peut se révéler une réelle source d’économies. Le montant perçu n’est pas plafonné et ne dépend donc que du niveau de consommation. «700 000 clients ont profité d’un remboursement en 2020, de l’ordre de 2 à 3 euros par mois en moyenne», indique Laurent Fromageau chez LCL. A la Société Générale, la moyenne a été de 55 euros sur l’année.

Chez American Express, « nos clients encaissent en moyenne 62 euros par an au titre du cashback sur la totalité de leurs paiements, auxquels s’ajoutent 52 euros par an grâce aux offres ponctuelles », a calculé Jérôme Gueydan. Si ce n’est pas avec ces sommes que vous allez vous enrichir, elles permettront au moins de compenser tout ou partie de la cotisation de votre carte bancaire. Pas si mal, par les temps qui courent !