Se connecter S’abonner

Réforme des APL : un abattement pour les jeunes en contrat de professionnalisation

Alors que les jeunes en contrat de professionnalisation étaient pénalisés par la réforme des APL, une mesure a été instaurée en leur faveur.

RSA
Crédit: iStock.

Depuis le 1er janvier 2021, un nouveau mode de calcul de l’APL a été mis en place. En effet, il n’est plus basé sur les revenus qui ont été perçus deux ans plus tôt mais il prend compte les revenus « en temps réel ». Désormais, ce sont les ressources des 12 derniers mois qui sont prises en compte, avec une réactualisation tous les trois mois. Mais un grand nombre de jeunes se sont dit pénalisés par cette réforme et ont affirmé avoir vu réduire considérablement leur allocation.

Pour pallier cette baisse, un « forfait étudiant » a été mis en place par le gouvernement. En dessous de 7 000 euros de revenus annuels, l’étudiant bénéficie ainsi d’une allocation minimale garantie. De leur côté, les apprentis bénéficient eux d’un abattement sur revenus.

Abattement sur les revenus

Seulement, pour les quelque 130.000 alternants en contrat de professionnalisation, aucun dispositif n’avait été mis en place jusqu’à présent. C’est désormais chose faite. Ils bénéficieront, tout comme les apprentis, d’un abattement sur leurs revenus, qui correspondra à un smic mensuel. Cela permettra ainsi un recalcul du montant de leurs APL. Cet abattement sera appliqué à partir du mois de septembre. Pour en bénéficier, il suffira d’avoir été en contrat de professionnalisation en décembre 2020, de l’être encore et d’avoir connu une baisse de votre aide au logement depuis janvier, indique le site service-public.fr.

En attendant, dès le mois de mai, le montant des aides des jeunes en contrat de professionnalisation sera aligné sur celui du mois de décembre 2020, c’est-à-dire avant la réforme, avec effet rétroactif sur les premiers mois de l’année.