Se connecter S’abonner

Automobile : la résistance du diesel sur le marché de l’occasion

Les diesels séduisent encore malgré les aides à l’acquisition de véhicules propres et leur essor sur le marché.

automobile

Les véhicules propres séduisent de plus en plus. Les modèles hybrides et hybrides rechargeables enregistrent une belle croissance sur le marché automobile : près de 70% de hausse sur un an selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Seulement une vente de véhicule neuf sur quatre concerne le diesel cette année, contre trois sur quatre en 2012 selon Marie-Laure Nivot, responsable « Intelligence marchés » chez AAA Data. Cela ne concerne pas le marché de l’occasion : « La part de marché a seulement perdu dix points, passant de 68% en 2012, à 57% en 2021 », précise Marie-Laure Nivot au Parisien. Les particuliers continuent à acheter ces véhicules, « dont les ventes se portent très bien, notamment pour les voitures de plus de dix ans ».

Ainsi, les experts s’accordent à dire que le diesel correspond encore au besoin des « gros rouleurs, les grands déplacements ». « Nous pouvons augurer que le diesel retrouve son seuil de 30 % et s’y maintienne encore quelques années. Un paramètre jouera néanmoins, celui de l’offre. Dans le neuf, en diesel pur, de moins en moins de petites voitures sont proposées… », précise toutefois l’experte au Parisien. Le bonus écologique pour l’acquisition d’un véhicule propre ou encore la prime à la conversion ont eu pour effet de faire baisser les prix des véhicules diesel, moins bien cotés, et donc plus attractifs.

Un avenir menacé

Toutefois, l’avenir des diesels « est menacé » pour Marie-Laure Nivot. Les zones à faibles émissions (ZFE) sont plus nombreuses, notamment le Grand Paris, et les véhicules les plus anciens et les plus polluants vont disparaître. De plus, l’arrêt des ventes de véhicules thermiques est pour 2030 dans l’Union européenne. « Mais le parc roulant des diesels est quand même de 23 millions de véhicules, donc ils ne vont pas disparaître du jour au lendemain », affirme au quotidien la responsable chez AAA Data.