Se connecter S’abonner

Consommation : les Français sont plutôt économes

Les Français sont les deuxièmes consommateurs les plus friands de promotions dans le monde, selon une étude.

Soldes été 2018
Crédit: iStock.

Le confinement et la crise sanitaire a rendu les Français encore plus économes. Selon une étude de Savoo, spécialiste des promotions en ligne, les tricolores sont en deuxième position d’un top 5 européen des consommateurs les plus avertis, juste derrière les Belges. Nos voisins font plus de recherche Google pour des promotions que nous, soit 81 recherches pour 1.000 habitants, contre 55,47 pour 1.000 habitants pour les Français. En revanche, la France épargne plus que la Belgique selon cette étude : la moyenne annuelle est de 2.220 euros par ménage, contre 1.168 euros pour les Belges, qui affichent aussi un revenu moyen inférieur au nôtre, soit 24.898 euros, contre 25.669 euros pour les Français. En revanche, la dette par ménage est plus élevée en France, soit 30.404 euros, contre 28.493 euros pour la Belgique.

Le plus mauvais élève est la Grèce, en raison d’un taux d’épargne négatif, de -14% soit -2.029 euros par an, ce qui fait qu’il est considéré comme le pays le moins économe dans cette étude. Les ménages grecs dépensent plus que ce qu’ils gagnent, dans un pays qui subit de lourdes dettes depuis plusieurs années. D’autres pays affichent un taux d’épargne négatif, selon Savoo : le Portugal, à -2,5%, la Lettonie, -1,3%, ou encore la Pologne, -1% et la Finlance, -0,8%. Hors Europe, on retrouve la Nouvelle-Zélande à -0,3% et l’Afrique du Sud, -0,1%.

Les Toulousains sont les plus économes

Le spécialiste des promotions en ligne a étudié les régions de France où l’on trouve le plus d’économes. Toulouse arrive en tête : la somme mensuelle est de 735 euros. Le nombre de recherche Google sur les codes de réduction y est de 29 pour 1.000 habitants et les Toulousains sont battus par les Montpelliérains, avec 37 pour 1.000. Toulon arrive deuxième au classement des consommateurs les plus avertis, avec 22 recherches par millier d’habitants et des économies de 638,35 euros par mois. En revanche, Paris arrive en bas du classement, avec seulement 437 euros d’épargne potentielle chaque mois selon Savoo. Il faut 2.176 euros par mois pour vivre dans la capitale, c’est 700 euros de plus qu’à Toulouse. Les Parisiens ne sont pas avides de bons plans avec 13 recherches Google pour 1.000 habitants, derrière Lille, Rennes et Nantes.

En ce qui concerne l’épargne, Savoo s’est basé sur les données de l’OCDE. Le Luxembourg est le pays qui épargne le plus, suivi de la Suisse, la Suède, l’Allemagne et les Etats-Unis. L’épargne moyenne varie de 5.149 euros par an pour les Luxembourgeois (qui affichent un revenu moyen de 32.196 euros) à 2.955 euros pour les Américains.