Se connecter S’abonner

Emmanuelle Wargon salue « l’accélération fulgurante » de MaPrimeRénov’

Le dispositif « MaPrimeRénov’ », mis en place pour lutter contre les passoires thermiques, connaît une « accélération fulgurante », selon la ministre Emmanuelle Wargon qui se félicite des 180.000 aides demandées en trois mois. 

MaPrimeRénov'
iStock

MaPrimeRénov’ connaît un beau succès, à en croire Emmanuelle Wargon. La ministre déléguée chargée du Logement s’est réjouie, lundi 5 avril, sur franceinfo, de l’« accélération fulgurante » rencontrée par le dispositif. « Il y a eu 200.000 aides demandées l’année dernière et 180.000 aides demandées en trois mois, a-t-elle souligné. Si on reste sur ce rythme on va faire deux fois plus que ce qu’on avait prévu cette année. On avait prévu 400.000 à 500.000 et on sera plutôt autour de 800.000 », a détaillé Emmanuelle Wargon.

Les raisons du succès de MaPrimeRénov’

Comment expliquer cet engouement pour MaPrimeRénov’, ce dispositif qui lutte contre les passoires thermiques ? « La révolution de la rénovation est en train de se produire » chez les particuliers, selon la ministre. « Les gens se sont approprié le besoin de faire des travaux, la volonté de faire des travaux », a ajouté Emmanuelle Wargon. Et le bénéfice n’est pas qu’environnemental. MaPrimeRénov’ présente aussi un intérêt économique, puisque les travaux de rénovation nécessaires permettent de créer de l’emploi : « Économiquement c’est bon pour nos artisans ». 

Face au succès du dispositif, le gouvernement va continuer à améliorer le système d’aide pour que tous les propriétaires puissent rénover d’ici à 2025 ou 2028. « Cela fait 300.000 logements à rénover par an dans la catégorie des passoires thermiques locatives. On rénove aussi le reste et cela veut dire un effort massif », a conclu la ministre déléguée chargée du Logement.