Se connecter S’abonner

Covid-19 : les Français optent de plus en plus pour le télétravail

Selon un sondage Harris interactive, réalisé pour le ministère du Travail, 43% des actifs ont télétravaillé au moins partiellement, sur la semaine du 12 au 18 avril. 

télétravail
Crédit: iStock.

Le télétravail connaît une nette hausse. La fermeture des écoles, des commerces non-essentiels et les vacances avancées ont entraîné une forte progression du télétravail mi-avril, notamment en Île-de-France, selon une enquête réalisée pour le ministère du Travail et dévoilée dans Le Parisien

43% des actifs ont ainsi télétravaillé au moins partiellement et 19% d’entre eux ont affirmé être en télétravail à temps plein. Ce pourcentage était de 37% début mars. Une progression en hausse de 6 points, soit un niveau un peu supérieur à celui du mois de novembre (41%).

Dans le quotidien, la ministre du travail, Elisabeth Borne, le reconnaît. « Le télétravail a bondi dans l’ensemble du pays depuis une dizaine de jours », souligne-t-elle. « Les dernières mesures sanitaires annoncées par le président de la République ont permis de réduire les motifs de déplacements, ce qui incite davantage à télétravailler. Cela a remobilisé l’ensemble des Français pour lutter contre la circulation du virus ». En Île-de-France, ce sont 62% des actifs qui ont télétravaillé au moins partiellement. Ils étaient 50% début mars. 

Les salariés se sentent isolés

Parmi les actifs pouvant télétravailler facilement, 78% l’ont fait au moins partiellement et 41% à temps complet, rapporte l’étude. Ce pourcentage s’élevait à 65% début mars. En Île-de-France, la hausse est encore plus nette, avec un taux qui est passé de 88% à 75%. 

En moyenne, les salariés ayant opté pour le télétravail le font 3,7 jours par semaine contre 3,4 début mars. En Ile-de-France, le nombre moyen de jours de télétravail par semaine est passé à 4. Cependant, si cette option rencontre une augmentation, elle reste difficile pour une partie des salariés. 47% déclarent se sentir isolés et 34% affirment que le télétravail augmente leur stress.