Se connecter S’abonner

En France, le climat des affaires repart à la baisse en avril

Le climat des affaires français se dégrade en avril avec le durcissement des restrictions.

Crédit: iStock.

Le climat des affaires est reparti à la baisse en avril en France. L’indicateur synthétique qui reflète le climat des affaires a perdu 2 points en avril. Ce après un rebond de 7 points en mars, comme le rapporte l’AFP. Il s’établit à 95 points, s’éloignant de nouveau de sa moyenne de longue période qui est de 100, a précisé l’Institut national de la statistique. En cause ? Le durcissement des restrictions. Mais tous les secteurs ne sont pas touchés de la même manière. Le durcissement plombe notamment le moral des chefs d’entreprises dans le secteur tertiaire, selon des données publiées par l’Insee jeudi. 

L’industrie épargnée

Le renforcement des mesures sanitaires fin mars, avec notamment la fermeture des établissements scolaires et de certains commerces, a fait rechuter la confiance des chefs d’entreprises dans le commerce de détail (-5 points), ainsi que dans le secteur des services (-3 points). Le climat des affaires poursuit néanmoins sa remontée dans l’industrie, moins affectée par ces mesures. Il a poursuivi son redressement à 104 points, et est repassé au-dessus de sa moyenne de longue période. En parallèle, le climat de l’emploi est resté stable en avril, à 92 points, mais la proportion de chefs d’entreprises qui s’attendent à une baisse des effectifs à l’avenir dans les agences d’intérim, le commerce de détail et l’industrie a augmenté.