Se connecter S’abonner

Électricité : la France compte désormais 100 000 propriétaires autoconsommateurs

Le cap des 100 000 propriétaires autoconsommateurs d’électricité a désormais été franchi en France, selon Enedis.

Facture d'électricité énergies renouvelables
Crédit : iStock.

Alors qu’en 2015, les propriétaires autoconsommateurs d’électricité étaient moins de 3.000 en France, ils sont désormais 100.000, selon les derniers comptages d’Enedis, le distributeur d’électricité, filiale à 100% d’EDF.  Leur nombre a bondi ces cinq dernières années. Ces 100.000 logements représentent 380 mégawatts (MW) de puissance installée, soit le tiers d’un réacteur nucléaire, rapporte Le Parisien.   

« C’est un bon début », affirme Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER). « Même si on a encore de la marge par rapport à certains de nos voisins », précise-t-il. Dès 2019, l’Allemagne avait dépassé 1,2 million d’installations individuelles. Comment l’expliquer ? Notamment par le prix de l’électricité qui est en moyenne 20% plus élevé outre-Rhin.  

Plus de 4 millions d’autoconsommateurs d’ici 2030 ?  

« On observe une vraie accélération. Alors que c’était encore balbutiant dans les années 2010, nous raccordons aujourd’hui 30.000 installations par an, particuliers et professionnels, avec des délais de mise en service considérablement raccourcis », explique dans Le Parisien, Christian Buchel, directeur clients et territoires Europe d’Enedis. La dernière programmation pluriannuelle de l’Energie, ou PPE a fixé un nouvel objectif : doubler le parc, c’est-à-dire 200.000 consommateurs d’ici 2023. Actuellement, le rythme est d’un millier d’installations par mois.

De son côté, RTE souhaite aller encore plus loin. Pour le Réseau de transport et d’électricité, la France pourrait dépasser les 4 millions d’autoconsommateurs d’ici à 2030. En effet, avec l’autoconsommation, les ménages peuvent réaliser des économies sur leurs factures d’électricité. Si l’investissement de départ est important, une aide pour celui-ci existe et une TVA réduite à 10% s’applique pour les installations individuelles.