Se connecter S’abonner

Les Caisses d’allocations familiales ont détecté 255 millions d’euros de fraudes en 2020

Crise sanitaire oblige, les Caisses d’allocations familiales (CAF) ont détecté moins de fraudes aux prestations sociales par rapport à 2019.

RSA
Crédit : iStock

Cela fait partie des effets de la crise sanitaire. Pendant les confinements, les organismes de protection sociale n’ont pas pu réaliser des contrôles. Résultat ? Le montant des fraudes détectées rencontre une baisse exceptionnelle, rapportent Les Echos. Ainsi, en 2020, les Caisses d’allocations familiales (CAF) ont détecté seulement 255,5 millions d’euros de fraudes aux prestations sociales, soit une baisse de 21% par rapport à l’année précédente. En effet, ce montant s’élevait à 323,7 millions d’euros en 2019.  

« Avec les périodes de confinement, les contrôles sur place ont été impossibles et les contrôles sur pièce ont été rendus plus difficiles », souligne Agnès Basso-Fattori, directrice générale déléguée chargée de la direction du réseau des CAF, dans Le Figaro. « En outre, le gouvernement avait donné comme consigne le maintien des droits pour les personnes en difficulté jusqu’à fin juin », précise-t-elle. 

36,6 millions de contrôles en 2020 

Au total, plus de 36,6 millions de contrôles ont été menés en 2020, dont 32,5 millions de contrôles automatisés, par exemple, par échange avec Pôle emploi ou le service des impôts, souligne le quotidien. Plus de 36.900 cas de fraudes ont été détectés, ce qui équivaut à 0,27% des 13,6 millions de foyers allocataires. En 2019, le nombre de fraudes s’élevait à 49.000.  

Comme le souligne Les Echos, ces contrôles ont permis de régulariser 1,11 milliard d’euros, dont 829 millions d’euros d’indus et 286 millions d’euros de rappels.