Se connecter S’abonner

Vacances d’été : 66% des Français n’ont pas encore réservé

Malgré le contexte actuel, les Français ont envie de partir en vacances cet été mais 66% d’entre eux n’ont pas encore franchi le cap des réservations.

Vacances
Crédit: iStock.

Après plusieurs mois de crise sanitaire, les Français ont envie de s’évader. Une grande majorité d’entre eux (67%) souhaite partir en vacances cet été contre 57% des Européens. « Dans un contexte sanitaire encore instable et une incertitude quant à la saison touristique, les Français sont les champions européens des intentions de départ en vacances cette année », souligne le dernier baromètre des vacances d’Europ Assistance, publié jeudi 17 juin. 

Et si la France demeure la destination favorisée par 54% des vacanciers, 28% des Français envisagent malgré tout de partir à l’étranger, malgré le contexte actuel. Cependant les Français restent encore indécis sur la destination de leurs vacances. En mai 2021, 34% d’entre eux n’avaient pas encore choisi le lieu de leur séjour. Du côté des réservations, 66% des vacanciers n’avaient pas encore franchi le cap. 36% d’entre eux ont déclaré vouloir réserver à la dernière minute. Enfin, seulement 22% des Français ont affirmé avoir déjà réservé l’intégralité de leurs vacances, comprenant le transport et l’hébergement.

Un budget moyen en forte baisse

Parmi les régions françaises les plus attractives on retrouve la région PACA (22%), la Nouvelle Aquitaine (20%) et l’Occitanie (17%). À l’étranger, les destinations favorites des Français sont l’Espagne (10%), l’Italie (6%) et le Portugal (4%).

Cependant, le budget moyen des Français est en forte baisse pour une durée de vacances quasi similaire à 2019. Il est de 1.627 euros, soit une baisse de 26% par rapport à 2019.  « Cette tendance n’est guère meilleure en Europe avec un budget moyen de 1 581 euros (-23% vs 2019), conséquence de vacances plus rurales et locales et d’un contexte économique fragile engendré par la crise sanitaire », précise le baromètre. Par ailleurs, 21% des Français sont prêts à réduire leur budget vacances et parmi ceux qui ne partent pas, 35% affirment que c’est faute de budget. En 2020, ils étaient 27% à déclarer qu’ils ne sont pas partis pour cette raison.