Se connecter S’abonner

Soldes : un contexte favorable pour leur lancement

Alors que les soldes d’été démarrent ce mercredi, jusqu’au 27 juillet inclus, les commerçants sont confiants, rapporte Le Monde.

H&M textile consommation soldes magasins
Crédit: iStock.

C’est parti pour les soldes d’été. La période des soldes s’ouvre, ce mercredi 30 juin, pour quatre semaines. Et le contexte est enthousiasmant pour les commerces, avec des clients ayant « envie de se faire plaisir », après de nombreux mois de pandémie, comme l’indique Le Monde. L’été dernier, les Français avaient globalement boudé les magasins, au sortir du premier confinement. Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce, distingue les deux années. Cette année, « nous ne sommes pas du tout dans le même contexte sanitaire que l’année dernière, il y a moins d’inquiétude » sur le plan sanitaire grâce notamment à la vaccination, explique-t-il. 

41% de hausse des ventes

Côté chiffres, l’Alliance du commerce a enregistré « une belle réouverture » en mai, avec des ventes en hausse de 41 % entre le 19 mai et le 12 juin par rapport à la dernière année « normale », en 2019. Ces données sont basées sur un panel d’une quarantaine d’enseignes représentatives du marché de l’habillement réalisé avec Retail Int. Pour la troisième semaine de juin (du 14 au 20), le ministère de l’Économie a, de son côté, recensé des ventes en magasins physiques « supérieures de 16 % à leur niveau précrise », et des « ventes en ligne, de 24 % ». De nombreuses enseignes ont d’ores et déjà lancé les soldes, notamment via des ventes privées.

Le contexte n’est néanmoins pas le même dans toute la France. Les disparités régionales pourraient être à nouveau observées, indiquent nos confrères, entre des zones où le commerce marche bien, notamment le front ouest de la France, d’Amiens à Biarritz en passant par Le Havre ou Brest, et celles où l’absence de touristes internationaux et de certains (télé)travailleurs pèse sur les ventes des magasins.