Se connecter S’abonner

Entreprises : hausse des radiations au premier semestre 2021, à l’initiative de leurs dirigeants eux-mêmes

La crise sanitaire a provoqué une hausse des radiations d’entreprises au premier semestre 2021 selon le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce.

illetrisme
Crédit : iStock.

Entre le premier semestre de 2020 et celui de 2021, le nombre d’entreprises radiées du registre du commerce et des sociétés (RCS) a augmenté de près de 28%. Il s’agit d’un pic pour le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce, qui a publié son dernier Baromètre des entreprises mardi 13 juillet. Ces radiations sont le plus souvent le résultat d’une décision volontaire du dirigeant de l’entreprise. En tout, 131.412 entreprises ont été radiées ces six derniers mois, dont 69.609 sur décision du chef d’entreprise. Ces derniers préfèrent interrompre leur activité pour éviter la cessation de paiement et l’ouverture d’une procédure collective.

Ces décisions sont souvent prises car l’avenir reste encore incertain ainsi que le rebond économique, alors que les aides et soutiens mis en place par le gouvernement sont suspendus. Au premier semestre 2021, 38.818 radiations ont été prononcées à la suite de procédures collectives. Si ce chiffre est en augmentation (2%), il est en diminution sur l’ensemble des radiations car il représente 29,5% du total, contre 37% en 2020. Par ailleurs, 19.007 entreprises ont été radiées d’officie du RCS, relève le Baromètre, soit une hausse de 107%. Les autres radiations, soit 3.926, ont d’autres causes, comme le décès du dirigeant.

Des entreprises solides

Ainsi, certains secteurs traditionnels sont en recul, comme la restauration et l’hébergement, qui représentent près d’un quart des radiations, quand d’autres sont en plein essor, comme le commerce en ligne et la livraison à domicile. Ce qui est inquiétant, c’est l’âge des entreprises radiées, soit 12 ans en moyenne, c’est plus que les années précédentes, ce qui montre que certaines entreprises solides ont dû mettre fin à leur activité au premier semestre 2021. Les secteurs de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche sont concernés.

A contrario, 324.829 entreprises ont été créées ces six derniers mois, soit +68% en comparaison avec l’an dernier. Mais ces secteurs (e-commerce et livraison) connaissent un fort turnover selon le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce, car créations et radiations sont en augmentation toutes les deux. De plus, ils ne sont pas spécialement créateurs d’emplois.

Enfin, les Hauts-de-France souffrent particulièrement, avec un nombre de radiations quasiment multiplié par deux. Dans l’Ouest de la France, soit dans les Pays-de-La-Loire et en Nouvelle-Aquitaine, il augmente de plus d’un tiers.