Se connecter S’abonner

Aides alimentaires : le volume des denrées alimentaires distribuées par les associations a augmenté de 10,6 % en 2020

Une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), note la hausse prononcée des volumes distribués par les associations entre 2019 et 2020.

Associations
Crédit: istock.

« Une hausse prononcée ». Le volume des denrées alimentaires distribuées par les associations disposant d’une habilitation nationale ou régionale a augmenté de 10,6 % en 2020 par rapport à 2019, révèle une étude de la Drees et de l’Insee, publiée lundi 26 juillet. Dans le même temps, ces associations ont enregistré une augmentation de 7,3 % des inscriptions. En cause notamment ? L’impact de la crise sanitaire et économique. 

Un afflux de nouveaux bénéficiaires

Cette hausse « traduit à la fois un afflux de nouveaux bénéficiaires mais également un recours à l’aide alimentaire plus important pour les personnes inscrites de plus longue date », souligne le communiqué. Cependant, cette augmentation est inégale selon les réseaux de distribution. « Si les volumes de denrées distribuées ont augmenté modérément au sein de réseaux tels que le Secours Populaire français ou les Restaurants du Cœur, l’augmentation est plus nette au sein des épiceries solidaires du réseau ANDES ou de la Croix-Rouge française (environ +30 % dans les deux cas) », détaillent la Drees et l’Insee. 

Interrogés sur leur perception de l’évolution des publics accueillis, les responsables d’associations relèvent notamment une augmentation de la part des personnes seules, des travailleurs précaires et des familles monoparentales. Entre 2018 et 2019, le volume de denrées alimentaires distribuées avait augmenté de 2,9%. Les inscriptions avaient, elles, enregistré une hausse de 4,4%.