Se connecter S’abonner

Impôts, démarches liées à la santé… Et la tâche administrative la plus détestée des Français est…

Si seulement 29% des Français affirment souffrir de « phobie administrative », ils sont 36% à repousser régulièrement leurs démarches. Sans trop de surprise, s’il y en a une qu’ils détestent par-dessus tout, c’est bien la déclaration de revenus, selon une étude de mySofie.

démarches
©iStockPhoto

Les Français n’aiment pas la paperasse. Au point que 36% d’entre eux repoussent régulièrement les démarches, chiffre une étude de mySofie, une application pensée pour optimiser les remboursements de santé. Publiée lundi 13 septembre, elle liste les démarches moins appréciées par les Français. Sans trop de surprise, les impôts sont la tâche qu’ils détestent le plus (41%). Si la déclaration des revenus n’est pas toujours aisée à remplir, le fait qu’ils y laissent aussi de l’argent pèse sans doute sur ce classement. Mais avoir à payer des impôts n’explique pas tout.

En effet, les démarches liées à la santé arrivent à la troisième place du classement (26%), juste derrière les papiers nécessaires au renouvellement des papiers d’identité. Particulièrement intéressée par le secteur de la santé, l’application a cherché à en savoir plus sur les démarches liées à celui-ci. Et il s’avère que 42% des sondés estiment que le système de santé français est trop compliqué à comprendre, et que le suivi administratif des soins est laborieux (43%)

Un manque d’informations

L’étude précise que plus d’un tiers des Français connaît mal leurs droits et les soins couverts par l’Assurance Maladie ou bien leur mutuelle. Un manque de clarté qui touche plus frontalement les 18 – 24 ans, qui sont 44% à s’estimer mal renseignés. Habitués à réaliser des démarches en ligne, les moins de 35 ans sont 64% à suivre leur remboursement de santé principalement en ligne. Les plus jeunes, justement, sont ceux qui détestent le plus les papiers liés à la santé. Les 18-24 ans les évitent le plus longtemps possible dans 49% des cas.

Alors pour pallier la complexité du système, 81% s’organise. La première étape pour ne rien oublier reste de classer tous les documents liés aux soins, un réflexe partagé par près de 9 Français sur 10 (88%). De même, 77% des Français (77%) pensent à vérifier systématiquement la bonne réception de leurs remboursements.