Se connecter S’abonner

Assurance chômage : la réforme verra bien le jour le 1er octobre

La réforme de l’assurance chômage sera bien appliquée à partir du 1er octobre, a réaffirmé la ministre du Travail Elisabeth Borne après qu’un nouveau projet de décret ait été déposé par le gouvernement.

chômage
Photo Sipa.

Le gouvernement ne change pas d’avis concernant l’assurance chômage, malgré les oppositions des syndicats. Le ministère du Travail a déposé la semaine dernière un nouveau projet de décret réformant la règle de calcul de l’allocation des demandeurs d’emploi pour une application prévue le 1er octobre. Ce projet de décret sera à nouveau être contesté devant le Conseil d’Etat par les syndicats CFDT, FO et CGT. Le texte précédent avait été suspendu, il devait s’appliquer le 1er juillet dernier, mais la haute juridiction jugeait la situation économique « pas suffisamment bonne », a précisé Elisabeth Borne sur BFMTV le 23 septembre. « Je pense que depuis cet été, on a tous vu les chiffres, on bat tous les records en termes d’embauche (…) : 2,4 millions d’embauches sur les trois derniers mois, 270.000 chômeurs sans aucune activité de moins en trois mois », a insisté la ministre du Travail.

« Il y a toute une partie de la réforme qui est entrée en vigueur au 1er juillet », a encore expliqué Elisabeth Borne, faisant référence au dispositif de bonus-malus pour lutter contre l’explosion des contrats courts. Le nouveau mode de calcul de l’allocation chômage sera donc appliqué à partir du 1er octobre. « Notre objectif (…) c’est que ceux qui peuvent travailler davantage, le fassent, et que ceux qui ont des difficultés à accéder à l’emploi soient accompagnés plus longtemps », a ajouté la ministre. La semaine prochaine, des annonces sont attendues concernant les chômeurs de longue durée. « J’ai demandé à Pôle emploi que chaque demandeur d’emploi de longue durée soit recontacté par un conseiller avant la fin de l’année », a précisé Elisabeth Borne sur la chaîne d’informations en continu. La formation en entreprise sera aussi renforcée.

Dégressivité et nouveaux droits

La réforme de l’assurance chômage sera appliquée au fur et à mesure, avec une première étape le 1er octobre et l’application du nouveau mode de calcul. Un peu plus d’un million de chômeurs sont concernés selon l’Unédic, avec une baisse moyenne des indemnités de 17%. Puis, à partir du 1er décembre, la dégressivité des allocations chômage pour les plus hauts revenus, ainsi que les conditions d’ouverture de nouveaux droits, seront durcies.