Se connecter S’abonner

Restauration : près de 240.000 employés en moins avec la crise sanitaire

En un an, les effectifs sont passés de 1,309 million d’employés à 1,072 million, selon le service statistique du ministère du Travail.

Restaurant
Crédit: iStock.

Les fermetures successives liées à la pandémie de Covid-19 ont durablement impacté le secteur de l’hôtellerie-restauration. Selon des données, publiées par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), entre février 2020 et février 2021, le secteur a perdu 237.000 employés. Un chiffre conséquent alors qu’il en avait gagné en moyenne 50.000 les deux années précédentes avant la crise sanitaire.

Ainsi, en un an, les effectifs sont passés de 1,309 million d’employés à 1,072 million, précise dans sa note le service statistique du ministère du Travail. Ces données soulignent que 722.000 salariés étaient en chômage partiel en février 2021. Un chiffre qui équivaut à 67% des effectifs.

110.000 postes à pourvoir

« Fin juin 2021, avec le redémarrage de l’activité, les difficultés de recrutement bondissent dans le secteur : 3 salariés sur 10 travaillent dans des entreprises qui signalent un manque de personnel et 1 salarié sur 10 est employé dans des entreprises qui attribuent cette situation au départ non anticipé de salariés placés en activité partielle », analyse la Dares.

Les causes de départs sont multiples. Certains employés ont fait le choix de quitter le secteur pendant les périodes de fermetures administratives des établissements. D’autres placés en chômage partiel ont cumulé avec de nouveaux contrats. Au printemps, à la période de réouverture des hôtels et restaurants, « 46.000 salariés étaient potentiellement indisponibles ». Emmanuel Macron a annoncé, lundi 26 septembre, que 110.000 postes étaient à pourvoir dans la restauration.