Se connecter S’abonner

Tests anti-Covid : combien faudra-t-il débourser à partir du 15 octobre ?

Les tests antigéniques et PCR dits « de confort » ne seront plus remboursés pour les personnes non-vaccinées ou sans ordonnance médicale dès la mi-octobre. Selon franceinfo, il faudra alors compter entre 22 et 44 euros pour se faire dépister.

tests covid

La fin de la gratuité des tests anti-Covid se rapproche. Comme annoncé par le gouvernement, à compter du 15 octobre, le dépistage « de confort » deviendra payant pour les personnes non-vaccinées ou lorsqu’il est effectué sans prescription médicale. Jusqu’à présent, le gouvernement n’avait pas d’ordre de prix, mais comme le révèle franceinfo, jeudi 7 octobre, la facture pourrait grimper jusqu’à 44 euros pour un test PCR, en pharmacie comme en laboratoire. 

Du côté des tests antigéniques, il faudra débourser 22 euros pour un prélèvement en laboratoire. En pharmacie, comptez 25 euros en moyenne, et jusqu’à 30 euros si le dépistage est réalisé le week-end, précise franceinfo. Les autotests, actuellement mis en vente à 5,20 euros, ne seront plus remboursés s’ils sont effectués en présence d’un pharmacien. Les tests resteront toutefois gratuits pour les lycéens et les mineurs de 12 à 17 ans. D’autres conditions permettront également de bénéficier de la gratuité. 

Un remboursement des tests selon le motif

Pour les personnes non-vaccinées, il sera toujours possible d’être remboursé si le test PCR ou antigénique est prescrit par un médecin dans le cas de symptômes. L’ordonnance, même transmise lors d’une téléconsultation, devra dater de moins de 48 heures. Le dépistage ne sera pas non plus payant pour les personnes identifiées comme cas contact par l’Assurance maladie. S’y ajoute le cas où une personne majeure doit présenter un test anti-Covid pour se faire opérer. Il suffira alors de présenter un certificat de vaccination pour bénéficier de la gratuité, indique franceinfo

Enfin, le remboursement s’appliquera également aux tests PCR visant à confirmer le diagnostic positif obtenu avec un test antigénique. Dans ce cas, le dépistage devra être réalisé dans un laboratoire dans les deux jours suivant l’obtention des résultats du test antigénique.