Se connecter S’abonner

Énergie : un foyer sur cinq déclare avoir souffert du froid pendant au moins 24 heures dans son logement en 2021

Selon le baromètre annuel du Médiateur national de l’énergie, les foyers français en situation de précarité énergétique sont en augmentation.

Energie
Crédit: iStock.

Des chiffres inquiétants. Le baromètre annuel du Médiateur national de l’énergie, publié mardi 12 octobre et rapporté par Le Figaro, relève l’augmentation du nombre de foyers français en situation de précarité énergétique. Ainsi, un ménage sur cinq (20%) affirme avoir souffert du froid pendant au moins 24 heures dans son logement en 2021. Un chiffre en hausse de six points par rapport à 2020. Les raisons ? Tout d’abord, une mauvaise isolation (40%), puis des difficultés financières (36%) et un hiver rigoureux (30%).

Autre fait notable souligné par le baromètre : la crainte de payer des factures de gaz ou d’électricité trop importantes a incité 60% des Français à réduire le chauffage à leur domicile. Un pourcentage multiplié par deux par rapport à 2019 (30%) et en hausse de sept points par rapport à 2020. Pourtant, même en étant vigilant, 25% des sondés affirment avoir rencontré des difficultés pour régler certaines traites.

Les jeunes particulièrement touchés

Hausse des prix de l’énergie et du gaz, confinements, crise sanitaire et économique… Plusieurs facteurs expliquent l’importance de l’énergie dans le budget des foyers français. Ils sont d’ailleurs 79% à affirmer que les factures d’énergie pèsent lourd dans leurs dépenses, précise Le Figaro. Un pourcentage record, jamais atteint auparavant sur ce baromètre annuel.

Parmi les publics les plus touchés par la précarité énergétique, on retrouve, comme l’année dernière, les jeunes. 46% des 18-34 ans affirment avoir rencontré des difficultés à s’acquitter des factures d’énergie en 2021. Ils sont aussi 30% à avoir souffert du froid, note le baromètre rapporté par le quotidien.