Se connecter S’abonner

Les Emirats arabes unis, 11e marque la plus forte du monde

Le pays de la péninsule arabique brise le monopole occidental et arrive devant les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou encore la France dans le classement de la marque la plus forte du monde. Singapour est quatrième.

Crédit : iStock.

Les Emirats arabes unis (EAU) passent à la 11e place des pays avec la plus forte marque du monde. Ils se placent donc devant certaines nations occidentales, c’est-à-dire les Etats-Unis (17e), le Royaume-Uni (14e) ou encore la France (16e) selon le rapport Nation Brands 2021 publié le 19 octobre. Singapour brise aussi le monopole occidental, puisque la ville-Etat asiatique est à la quatrième place. Ce classement prend en compte la science et l’éducation, comme la mission Emirates Mars (sonde spatiale), ou encore la gestion de l’épidémie de Covid-19, précise le site de Brand Finance. La Suisse est première de ce classement, suivie du Canada, des Pays-Bas, de Singapour donc, de l’Allemagne, de l’Australie, du Danemark, de la Norvège, de la Suède et de la Nouvelle-Zélande, à la dixième place. 

Les EAU ont donc grimpé de trois places par rapport à l’an dernier, avec un indice de force de marque (« Brand Strenght Index », BSI) de 79,1 sur 100, soit 2,5 points de plus. L’entreprise Brand Finance prend en compte l’investissement de la marque, son capital et ses performances pour attribuer cette note. Le pays ne cesse d’augmenter la force de sa marque, grâce à une stratégie de diversification de l’économie pour une croissance à long terme. De plus, la baisse du nombre de cas de coronavirus a contribué à son essor, ce qui fait que le pays est la marque nationale la plus forte du Moyen-Orient, rapporte Gulfnews.com.

Le pays a aussi grimpé d’une place dans le classement de la valeur de la marque nationale. Les EAU sont désormais 17e, soit une progression de 11% de la valeur, à 749 milliards de dollars (contre 672 milliards l’an dernier). Ce sont les Etats-Unis et la Chine qui occupent les deux premières places, mais la valeur de leur marque a moins augmenté, respectivement de 5% et de 6%.

Un pays où il fait bon vivre

Par ailleurs, les Emirats arabes unis ont été classés quatrièmes des meilleurs endroits où il fait bon vivre et travailler sur 48 marchés mondiaux, selon un autre palmarès publié par HSBC, également le 19 octobre et relayé par Zawya.com. Le pays du Golfe a gagné dix places cette fois-ci. La Suisse est première, comme l’an dernier, devant l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Après les EAU, se trouvent deux autres pays de la zone, le Bahreïn à la huitième place et le Qatar à la dixième place. La ville-Etat Singapour a perdu des places cette année et elle est classée neuvième.  

Plus de 20.000 expatriés ont participé à cette enquête « Expat Explorer 2021 » réalisée par la banque britannique. 82% d’entre eux ont déclaré que la vie allait être plus stable dans les 12 prochains mois avec une pandémie de Covid-19 qui ralentit. C’est plus que la moyenne mondiale de 75%. Les raisons de ce bien-être sont multiples : augmentation des revenus, un meilleur équilibrage dans la vie privée et professionnelle et, plus généralement, une meilleure qualité de vie.