Se connecter S’abonner

Entreprises : les défaillances au plus bas depuis 30 ans

Les défaillances d’entreprises en France ont poursuivi leur baisse au mois d’octobre, leur nombre cumulé sur un an atteignant son plus bas niveau depuis au moins 30 ans, rapporte la Banque de France mercredi 10 novembre.

darkstores
crédit : iStock

C’est une bonne nouvelle pour l’emploi et la reprise économique post-coronavirus. Entre novembre 2020 et octobre 2021, 26.907 entreprises ont été déclarées en cessation de paiement alors que la France comptait chaque année plus de 50.000 faillites avant la crise sanitaire. 

Par rapport à la fin octobre 2019, le cumul sur douze mois des défaillances est en retrait de 48,1%, détaille la Banque de France dans un communiqué publié mercredi matin. La comparaison avec 2020 (-22,1%) est faussée par la fermeture temporaire des tribunaux de commerce durant les premiers mois de la crise du Covid-19. 

« Aucun signe d’une vague de faillites »

Cette baisse concerne les entreprises de toutes tailles, sauf les grandes et celles de taille intermédiaire (ETI), pour lesquelles les défaillances augmentent de 4%. La Banque de France souligne que, « malgré l’abandon progressif des dispositifs de sortie de crise », il n’y a, « à ce stade, aucun signe d’une reprise des défaillances ou d’une vague de faillites à venir ». 

La chute spectaculaire du nombre de défaillances par rapport à l‘avant-crise sanitaire concerne tous les secteurs d’activité. C’est paradoxalement dans l’hébergement-restauration, filière particulièrement frappée par les fermetures administratives, qu’elle est la plus forte, avec un recul de 62,4% par rapport à octobre 2019. 

Pour ce secteur, la diminution du nombre de défaillances s’est d’ailleurs accélérée depuis un an, avec une chute de 44,1% de cessations de paiement enregistrées par rapport à octobre 2020.