Se connecter S’abonner

SMIC : sa revalorisation sera supérieure à 0,6% au 1er janvier

Mardi 30 novembre, Elisabeth Borne a annoncé la revalorisation du SMIC sur BFM Business. Les chiffres de l’inflation à fin novembre seront connus le 15 décembre.

smic
Crédit: iStock.

La revalorisation automatique du SMIC au 1er janvier devrait finalement être supérieure à 0,6 %, a indiqué ce mardi la ministre du Travail Elisabeth Borne. Le panel d’économistes consulté avant chaque hausse tablait lundi sur une augmentation comprise entre 0,5 et 0,6 %, soit une hausse a minima . « On a eu aujourd’hui les premières estimations de l’Insee sur l’inflation en novembre », a expliqué la ministre du Travail au micro de BFM Business. « Elles montrent que celle-ci, à 2,8 % sur un an, est plus importante que ce qui était prévu. La nouvelle augmentation du SMIC au 1er janvier devrait être supérieure au 0,6 % annoncé par les experts », a-t-elle ajouté.

« On aura le 15 décembre les chiffres définitifs de l’inflation à fin novembre et on consultera les partenaires sociaux, a-t-elle continué. On a en France le dispositif le plus protecteur du monde, qui tient compte du pouvoir d’achat et de l’augmentation de l’inflation ». « Dans un certain nombre de pays, l’inflation est tirée par les prix de l’énergie. En France on a pris un certain nombre de mesures pour protéger le pouvoir d’achat. On est attentif à ne pas alourdir le coût du travail pour répondre à ces enjeux de pouvoir d’achat », a ajouté Elisabeth Borne.

En octobre, le SMIC avait déjà été augmenté

L’inflation connaît depuis plusieurs mois une accélération en France, comme au niveau mondial, liée à la reprise de l’économie après les premières vagues de l’épidémie de Covid-19, avec notamment une flambée des cours de certaines matières premières et des tensions sur les chaînes d’approvisionnement, notamment des semi-conducteurs. En octobre, le SMIC avait déjà été augmenté exceptionnellement de 2,2 % – et porté à un niveau brut horaire de 10,48 euros et mensuel de 1.589,47 euros – du fait d’une hausse des prix supérieure à 2 % entre novembre 2020 et août 2021. C’était la première fois depuis 2011 qu’une hausse automatique intervenait hors 1er janvier.