Se connecter S’abonner

Covid-19 : comment la crise sanitaire a fait chuter l’emploi de manière inédite

Selon l’Insee, en 2020, l’emploi a connu un recul inédit en France depuis 2009.

Emploi

Une baisse de 261.000 en 2020, après une hausse de 406.000 en 2019. Dans une note publiée vendredi 3 décembre, l’Insee fait le point sur le repli de l’emploi salarié, qui est sans précédent en France depuis 2009. Un phénomène qui s’explique par la pandémie de Covid-19 et son impact sur l’activité économique. Une période pendant laquelle l’emploi non salarié a en revanche progressé, grâce aux nombreuses créations de microentreprises. Si ces évolutions concernent presque tout l’Hexagone, l’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes ont été les régions les plus touchées par la chute de l’emploi.

Ainsi, à la fin de 2020, 28,2 millions de personnes occupaient un poste en France, hors Mayotte, soit 261.000 de moins (- 0,9%) qu’à la fin de 2019. « Il n’y avait pas eu de destruction nette d’emplois sur un an depuis la crise économique de 2008-2009 (-146.000 emplois en 2008 et – 216.000 autres en 2009) », précise l’Insee. Des chiffres qui auraient pu être bien pires si le dispositif d’activité partielle renforcé n’avait pas été mis en place en mars 2020. Selon la note, celui-ci a considérablement amorti l’effet de cette récession sur l’emploi.

Trois régions à contre-courant

Après une baisse bien plus importante lors du premier confinement, l’emploi s’est redressé au second semestre, et la baisse de l’emploi observée en fin d’année est apparue très modérée au regard de la récession économique. Ainsi, l’emploi salarié, qui constitue près de neuf emplois sur dix, a diminué de 1,2%, soit 303.000 emplois en moins entre fin 2019 et fin 2020. « C’est la première baisse de l’emploi salarié depuis 2012 et la plus importante sur une année depuis que l’Insee le mesure (1970) », précise le document.

Il met également en avant le fait que les secteurs du tertiaire marchand et – dans une moindre mesure – de l’industrie ont été les plus touchés. Dans le même temps, l’emploi salarié a au contraire progressé dans la construction et le tertiaire non marchand. Des exceptions géographiques sont également à noter. A la fin de 2020, trois régions totalisaient plus d’emplois qu’un an auparavant. En Corse (+0,7%), à La Réunion (+ 1,3%), mais aussi en Guyane (+ 1,8%), l’emploi a progressé en 2020, alors qu’il était en recul partout ailleurs.