Se connecter S’abonner

Economie : le déficit commercial de la France se dégrade encore

Le déficit commercial de la France s’est de nouveau dégradé à 7,5 milliards d’euros en octobre, lesté par les prix des matières premières, ont annoncé les Douanes mardi 7 décembre.

assurance vie - déficit

Le mois d’octobre a été marqué par une nouvelle dégradation du déficit commercial de la France. Il a atteint 7,5 milliards d’euros, ont annoncé les Douanes mardi 7 décembre. Le solde des importations par rapport aux exportations s’est davantage creusé que lors du mois précédent, septembre, qui avait affiché un déficit de 7,1 milliards d’euros (chiffre révisé). Il est aussi moins bon que les chiffres d’août et de juillet qui s’étaient portés à 7 et 6,7 milliards d’euros. Ce solde est toutefois « plus bas que les précédents records de la période Covid-19 en 2020 », moment où le commerce international avait été très fortement perturbé par la pandémie, précisent les Douanes dans un communiqué.

Toujours est-il que les importations progressent plus rapidement que les exportations depuis le début de l’année, de l’ordre de 700 millions d’euros par mois contre 300 millions d’euros, et « s’élèvent à un niveau record de 49,9 milliards d’euros », calculent les Douanes. Mais tandis que les importations et les exportations progressent assez peu en volume (+0,9% et +1,1% respectivement), les premières augmentent particulièrement en valeur sous l’effet des prix des matières premières, énergie en tête, et des produits industriels.

Le dispositif CAP Francexport prolongé

Le prix du baril de pétrole Brent coté à Londres évolue autour de 70 dollars. Avec ou sans prix du baril de pétrole élevé, le commerce extérieur français fait l’objet d’un déficit chronique depuis plusieurs années. Le haut-commissariat au Plan (HCP) a dressé mardi une liste de 50 produits pour lesquels il veut engager une réflexion avec les filières concernées, notamment dans l’alimentaire, les transports, les machines et outils, ainsi que les produits médicaux et pharmaceutiques.

Selon le HCP, 900 postes ou produits qui enregistrent un déficit commercial supérieur à 50 millions d’euros représentent 80% du déficit commercial total de la France. Pour soutenir les entreprises à l’international, le gouvernement a par ailleurs annoncé mardi la prolongation jusqu’à fin mars au moins de CAP Francexport, un dispositif de soutien à l’assurance-crédit de court-terme. Du côté de la balance des paiements, qui inclut les échanges de services, le déficit des transactions courantes est ressorti à 2,6 milliards d’euros en octobre, légèrement inférieur aux 2,8 milliards d’euros du mois précédent, a détaillé la Banque de France mardi.