Se connecter S’abonner

Indemnité inflation : combien de Français l’ont déjà perçue ?

Comme le prévoyait le calendrier, le versement de l’indemnité inflation a débuté en décembre. Détails.

hausse des prix
Crédit: iStock.

L’indemnité inflation, destinée à 38 millions de Français, avait été annoncée au mois d’octobre par le Premier ministre Jean Castex. Son versement a débuté il y a quelques jours. 2,6 millions de personnes l’ont déjà perçue, d’après des chiffres de Matignon transmis à BFM Business qui a relayé l’information. Parmi ce premier groupe du calendrier de versement établi au préalable, 638.000 étudiants boursiers, 378.000 salariés de particuliers employeurs, 223.000 exploitants agricoles et 1,4 million de travailleurs indépendants (dont 660.000 artisans, commerçants et professions libérales et 740.000 micro-entrepreneurs).

Une indemnité inflation versée selon un calendrier

Cette indemnité inflation, destinée aux personnes qui ont eu une rémunération inférieure à 2 000 euros nets en octobre, est versée selon un calendrier. En fonction de la situation personnelle de ceux qui en bénéficient, la somme pourra être virée sur le compte de ces derniers par différents acteurs : l’employeur, les Urssaf, Pôle emploi, les caisses de retraites, la MSA ou les Crous. Après cette première salve de versements, ce sera au tour des salariés du secteur privé de recevoir l’indemnité. Ils devront néanmoins attendre fin décembre pour la voir apparaître sur leur fiche de paie. Début janvier, ce sera au tour des demandeurs d’emploi, des personnes en invalidité ainsi que des bénéficiaires des minima sociaux et prestations sociales de la percevoir. Fin janvier, ce seront les fonctionnaires. Enfin, les retraités devront attendre la fin du mois de février pour la toucher.

Grâce à ce geste, le gouvernement espère « protéger le pouvoir d’achat des Français » alors que ces derniers mois, l’inflation, provoquée en partie par l’explosion des prix des matières premières et de l’énergie (+21,6% sur un an, après +20,2% en octobre), a impacté le portefeuille des Français. De plus, en novembre, les prix à la consommation dans l’Hexagone sont en hausse de 2,8% sur un an, d’après l’Insee.