Se connecter S’abonner

France : les défaillances d’entreprises toujours à un « niveau bas » en 2021

En dépit de la crise du Covid-19, le total annuel des défaillances d’entreprises en France s’est maintenu à un « niveau bas » en décembre 2021, selon les données publiées mercredi 12 janvier par la Banque de France.

défaillances

Le nombre des défaillances d’entreprises est resté à un « niveau bas » en décembre dernier. En cumul sur les douze derniers mois, il s’est ainsi établi à 27.285 défaillances, un total en légère progression par rapport aux cumuls annuels recensés les deux mois précédents mais toujours en net recul (-12,7%) par rapport à celui enregistré sur l’ensemble de 2020, souligne la Banque de France, mercredi 12 janvier. En octobre comme en novembre, l’indicateur provisoire avait atteint des niveaux historiquement bas, en dessous des 27.000 défaillances annuelles, mais il a finalement été révisé pour les deux mois au-dessus de cette barre symbolique (27.120 défaillances puis 27.154).

En dépit du léger redressement de l’indicateur en décembre, les défaillances restent en recul de 46,6% par rapport à décembre 2019, avant l’irruption du Covid-19. « Malgré l’abandon progressif des dispositifs de soutien – une partie des mesures étant reconduites dans le plan de sortie de crise – le niveau de défaillances de 2021 reste inférieur à ceux observés en 2019 et 2020 », constate la Banque de France. En conséquence, l’institution n’identifie « à ce stade aucun signe d’une reprise des défaillances ou d’une vague de faillites à venir ».

L’agriculture et le secteur immobilier, des exceptions

Sur un an, « le recul du nombre de défaillances s’observe pour la plupart des catégories d’entreprises et des secteurs, y compris ceux les plus touchés par les mesures de restrictions liées à la situation sanitaire, dont l’hébergement restauration (-38% sur un an) et l’industrie (-13,8% sur un an) », observe la Banque de France.

A l’inverse, les défaillances ont augmenté dans les secteurs « agriculture, sylviculture et pêche » (+6% par rapport à décembre 2020) et « activités immobilières » (+5,3%). Le recul du nombre de défaillances annuel en décembre s’observe aussi bien dans les petites et moyennes entreprises (-12,7%) que dans les grandes entreprises et celles de taille intermédiaire (-43,8%).