Se connecter S’abonner

Retraite, Smic, chômage… Toutes les dates de revalorisation en 2022

Quel sera le montant des revalorisations des retraites, du smic ou du chômage en 2022 ? Voici le calendrier des échéances à venir

revalorisation
Crédit: iStock.

Depuis le début de l’année, le mot revalorisation est sur toutes les lèvres et dans tous les esprits. Le salaire minimum de croissance (Smic), par exemple, a été augmenté de 0,9%. Il est ainsi passé de 10,48 euros brut de l’heure à 10,57 euros. L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a quant à elle progressé de 1,1%, comme les retraites de base, exception faite des pensions de base des avocats. Celles-ci ont augmenté de 1%. Comme le rappelle Le Monde, le changement d’année coïncide également avec la date d’indexation de nombreux régimes de retraite complémentaire.

Si celui des médecins a été relevé de 0,5%, celui des avocats a augmenté de 1% et ceux des artisans et commerçants et des agents non titulaires de la fonction publique de 1,1%. Enfin, l’allocation journalière versée en cas de congé de proche aidant (AJPA) a également bénéficié d’une revalorisation. Les aidants touchent désormais 58,59 euros par jour, contre 52,13 euros auparavant pour une personne seule et 48,87 euros pour une personne en couple. Mais d’autres dates en 2022 pourraient participer à l’amélioration de votre pouvoir d’achat. L’inflation influe, en effet, sur une multitude de taux et de prestations.

Le 1er février

Si le gouvernement a confirmé la hausse du taux de rémunération du Livret A, le futur taux n’a pas encore été annoncé. Il sera connu au plus tard en février et devrait avoisiner 0,80%. Un taux inférieur à l’inflation.

Le 1er avril

Plusieurs montants évoluent chaque 1er avril. C’est notamment le cas des prestations familiales, du revenu de solidarité active (RSA), mais aussi de l’allocation adulte handicapé (AAH). L’allocation de solidarité spécifique, accordée aux chômeurs en fin de droit, comme la prime d’activité ou bien encore les pensions d’invalidité sont également revalorisées à cette date, indique le quotidien.

Le 1er juillet

Les hausses des allocations-chômage sont traditionnellement décidées par conseil d’administration de l’Unédic à la fin du mois de juin. Elles entrent en vigueur le 1er juillet. Le Monde rapporte qu’en 2021 le taux oscillait de 0% à 0,6%, selon les allocataires.

Le 1er octobre

L’automne marque la revalorisation des aides au logement. De l’aide personnalisée au logement (APL), à l’allocation de logement familiale (ALF), en passant par l’allocation de logement sociale (ALS). Leur évolution suit généralement celle de l’indice de référence des loyers (IRL), du deuxième trimestre de l’année. Il est obtenu grâce au calcul de la moyenne des prix à la consommation hors tabac et hors loyers, au cours des douze derniers mois.

Le 1er novembre

Les retraités de l’Agirc-Arrco sont particulièrement attentifs aux annonces faites autour du 1er novembre. Et pour cause, ce jour est celui choisi pour appliquer la revalorisation des pensions complémentaires des ex-salariés du privé. C’est le conseil d’administration du régime qui fixe le taux. En 2022, les pensions devraient progresser en suivant l’inflation, mais l’Agirc-Arrco bénéficie d’une marge de manœuvre de 0,5 point. Celle-ci a été mise en place afin de préserver des niveaux de réserves jugés suffisants par les gestionnaires de l’Agirc-Arrco, à cause des effets financiers de la crise du Covid-19 sur les comptes du régime. Dans ce but, des exceptions ont également été prévues : par exemple, si l’inflation dépasse la hausse des salaires, la caisse n’est pas obligée de la suivre.