Se connecter S’abonner

Indemnité inflation : les oubliés pourront la réclamer d’ici fin mars

L’indemnité inflation a déjà bénéficié à 36,7 millions de Français gagnant moins de 2.000 euros par mois. D’autres personnes sont éligibles.

inflation
Crédit: iStock.

C’est une échéance qui se fait attendre. Au début du mois de mars, le ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt, avait annoncé le lancement d’une plateforme sur laquelle les personnes éligibles à l’indemnité inflation – et ne l’ayant pas encore perçue – puissent se déclarer, et ainsi recevoir leur versement. Selon Le Parisien, cette page sera inaugurée dans les prochains jours. « D’ici le début de la semaine prochaine (à partir du 28 mars) », a énoncé Bercy. Sans donner davantage de détails sur le calendrier. L’idée est que « ceux qui ont été oubliés, parce que leurs coordonnées n’étaient pas disponibles, puissent faire valoir leur droit » avait expliqué Olivier Dussopt.

L’indemnité inflation, d’un montant de 100 euros, avait été annoncée le 21 octobre dernier par le Premier ministre Jean Castex. Elle est destinée aux Français gagnant moins de 2.000 euros par mois. Son but ? Soutenir les Français face à la hausse des prix. A l’heure actuelle, 36,7 millions de personnes l’ont déjà reçue, selon le dernier décompte du ministère. Cependant, plusieurs milliers de Français qui y sont éligibles n’ont toujours rien vu apparaître sur leurs comptes.

Eligibilité à l’indemnité inflation

Qui sont ces personnes ? Il y a d’abord les employés à domicile chez des particuliers. Ils n’ont pas communiqué leurs données bancaires à l’Urssaf, chargée du versement de la prime dans ce cas. Pour pouvoir la percevoir, les « oubliés » auront pour charge, dans les prochains jours, se rendre sur le site mesdroitssociaux.gouv.fr. Ils devront alors se connecter sur ce portail gouvernemental qui traite des droits et des prestations sociales, via France Connect. « Le site va interroger les bases de données pour savoir si la personne éligible a déjà ou non reçu son indemnité inflation », indique Bercy.

Et si ce n’est pas le cas, « le téléservice examinera ensuite si les revenus et informations connues permettent d’y ouvrir droit », est-il précisé. Dans pareille situation, les « oubliés » devront compléter un formulaire. Sur celui-ci ils indiqueront leurs coordonnées bancaires. Ce qui leur permettra d’obtenir le versement de l’indemnité inflation. « Si le demandeur se trouve dans une situation qui n’est pas gérée automatiquement par le téléservice, le guichet vers lequel il doit se retourner lui est indiqué », poursuit le ministère.

Grâce à ce dispositif, c’est une séquence de plusieurs mois qui se clôture. En effet, le versement de l’indemnité inflation avait débuté mi-décembre. Les étudiants boursiers avaient été les premiers à la recevoir. En février, les retraités fermaient la marche des publics éligibles à cette aide.