Se connecter S’abonner

Travail : la durée moyenne des arrêts de travail des salariés progresse

La durée moyenne des arrêts de travail a atteint 23,6 jours en 2021, selon les données de l’Observatoire de l’absentéisme Diot-Siaci.

travail
Crédit: iStock.

Pour la seconde année consécutive, la durée moyenne des arrêts de travail a progressé en 2021, soulignent les données de l’Observatoire de l’absentéisme Diot-Siaci, rapportées par Les Echos. La durée moyenne des arrêts de travail a atteint 23,6 jours en 2021. Cette durée était de 22,5 jours en 2020 et 19,6 jours en 2019. 

Les moins de 35 ans ont été particulièrement concernés par cette hausse. En effet, entre 2019 et 2021, les arrêts de travail de 10 à 29 jours ont augmenté de 33% pour cette tranche d’âge. L’étude montre aussi une hausse de 13,5% pour les arrêts de 30 à 89 jours et de 10,1% au-delà de 90 jours. 

Plusieurs facteurs

Si la pandémie de Covid explique en partie ces arrêts, d’autres facteurs sont à prendre en considération. Parmi eux, on retrouve l’engagement, la reconnaissance, la motivation et le temps de trajet. Autres données intéressantes : les motifs des arrêts de travail d’au moins un jour qui ne sont pas en lien avec le Covid. En 2021, 15% des salariés arrêtés citent les risques psychosociaux, selon un sondage réalisé par l’IFOP pour Diot-Siaci. 14% des salariés évoquent aussi les troubles musculo-squelettiques. On retrouve ensuite les accidents du travail (12%) et les maladies chroniques (10%). 

Enfin, parmi les 22% des salariés en arrêt pour un autre motif qu’une maladie, un tiers a dû s’arrêter pour garde d’enfant, précise Les Echos. Un autre tiers a déclaré avoir vécu « une situation conflictuelle dans l’entreprise » avec un collègue ou un supérieur. L’absence de motivation ou la fatigue liée au travail font aussi partie des motifs d’arrêts.