Se connecter S’abonner

Energie : découvrez les villes les mieux équipées en panneaux solaires

En tête du classement, la ville de Hyères (83), dans le Var, comptabilise 442 panneaux solaires sur les bâtiments résidentiels.

panneaux solaires
Crédit: iStock.

Un palmarès tourné vers le sud. La société française namR a établi un classement des villes françaises (de plus de 50.000 habitants) les mieux équipées en panneaux solaires. En tête, on retrouve la ville de Hyères (83), dans le Var qui dispose donc de la plus grande proportion de panneaux solaires par rapport à la surface totale des toits de la commune. Soit 442 panneaux solaires sur les bâtiments résidentiels, indique Le Figaro Immobilier. En s’appuyant sur une géolocalisation de tous les bâtiments, la société namR a détecté 335.329 bâtiments possédant une installation solaire en France.

A Hyères, tous les 1.000 mètres carrés de surface de toit, les panneaux solaires couvrent 7,6 mètres carrés de toiture. La surface moyenne est de 47 m² environ. A la suite du classement, Perpignan (7,1%), Pessac (6,8%), Ajaccio (6%) et Fréjus (5,5%) complètent le Top 5. « La mise en place du Plan solaire fin 2019 de la région sud a permis de multiplier les installations sur le territoire régional afin de limiter la consommation d’énergies fossiles et de faire face au changement climatique », déclare Chloé Clair, directrice générale de namR.

En 2019, l’énergie solaire représentait 2,5% de l’énergie électrique produite

Les villes les plus représentées se situent dans le sud et le sud-ouest du pays. Les trois premières régions les plus dotées en équipements solaires en 2020 sont la Nouvelle-Aquitaine avec 2.753 mégawatts (MW) de puissance raccordée, l’Occitanie (2.160 MW) et la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (1.436 MW).

La société namR s’est également intéressée aux villes équipées d’au moins un panneau thermique ou photovoltaïque par bâtiment. Et le résultat dans l’Hexagone est plutôt homogène. Ainsi, à Valence, 6,71% des logements de la commune ont au moins une installation solaire sur leur toit. À Perpignan, 6,07% et à Strasbourg 4,9%. Suivent Villeurbanne, près de Lyon, avec 4,29% et Nancy, 4,11%.

En 2019, l’énergie solaire correspondait à 2,5% de l’énergie électrique produite. « Une source d’énergie inépuisable avec un potentiel intéressant pour favoriser une production électrique plus durable et dans un contexte géopolitique qui interroge sur l’indépendance énergétique », selon la société française.

Selon un sondage OpinionWay, 52% des Français souhaiteraient voir le prix des panneaux solaires diminuer. Et 44% des sondés attendent plus d’aides de la part de l’État. « Si certains territoires s’appuient déjà sur le solaire, il peut encore être développé. Dans un contexte où les énergies fossiles sont de plus en plus contestées, le solaire apparaît comme une solution vers une transition durable qui s’adresse à la fois à l’urgence climatique mais aussi à la crise énergétique engendrée par la situation géopolitique en cours », précise Chloé Clair.