Se connecter S’abonner

Emploi à domicile : le versement immédiat du crédit d’impôt reporté au 14 juin pour certains particuliers

Initialement prévu en avril, le crédit d’impôt immédiat dont peuvent bénéficier les particuliers passant par des organismes de services à la personne pour employer un salarié à domicile est reporté au 14 juin prochain. 

Agents d'entretien
Crédit: iStock.

Les particuliers passant par des organismes de services à la personne pour employer un salarié à domicile devront attendre le 14 juin prochain pour bénéficier du crédit d’impôt immédiat, révèle Le Parisien, jeudi 28 avril. Initialement, ce service qui permet aux ménages de ne plus avoir à avancer la part remboursée par l’Etat devait être mis en place en avril. 

Le but de la démarche ? Que le particulier n’ait à payer que la moitié des sommes à régler. Ce dispositif est déjà en place pour les particuliers employeurs depuis le mois de janvier afin de « faciliter la vie des ménages et leur faire comprendre que le travail dissimulé est plus coûteux », explique l’Urssaf au quotidien. 

Une infrastructure numérique compliquée à lancer

Alors comment expliquer le retard pour les ménages ayant un prestataire comme intermédiaire ? L’infrastructure numérique serait « très compliquée à mettre en place », souligne dans Le Parisien, Julien Jourdan, directeur général de la Fédération française des services à la personne et de proximité. 

« Le ministère a préféré décaler la date par crainte de bugs dus à un trop grand nombre de connexions. On regrette ce nouveau délai même si on salue la démarche positive des pouvoirs publics », explique de son côté, Mehdi Tibourtine, directeur général adjoint de la Fédération du service aux particuliers (Fesp). Alors que l’on compte 8.000 structures de services à la personne, 1,8 million de particuliers pourraient être concernés par ce nouveau service.