Se connecter S’abonner

Voitures électriques : les conditions du bonus écologique modifiées par le gouvernement

Selon un décret publié mercredi 27 avril, il faudra désormais conserver son véhicule un an, contre 6 mois auparavant, avant de pouvoir le revendre.

voitures électriques
Crédit: iStock.

Les aides à l’acquisition ou à la location de véhicules peu polluants ont été modifiées par le gouvernement, selon un décret paru dans le Journal officiel, mercredi 27 avril. Ainsi, les conditions changent pour les bénéficiaires du bonus écologique. Première mesure : il faut désormais s’engager à détenir le véhicule minimum un an, contre 6 mois auparavant. 

De plus, l’acheteur devra également rouler au moins 6.000 kilomètres, avant de pouvoir remettre en vente sa voiture. Une mesure déjà en vigueur. En revanche, la première s’applique dès ce jeudi 28 avril. Le but des modifications apportées au décret ? Limiter les abus liés au bonus écologique. 

Revente des voitures à l’étranger

En effet, certains acheteurs profitaient du système pour acquérir une voiture avec l’aide maximale, d’un montant de 6.000 euros avant de la revendre dans des pays où les aides sont moins importantes. Selon un article de Frandroid, publié en novembre dernier, en France, la Tesla Model 3 est disponible à partir de 43.800 euros pour la version Propulsion après l’application du bonus écologique. Or, un modèle identique se vend 51.970 euros en Belgique ou encore 55.140 euros au Danemark. 

Ces différences de prix permettaient aux vendeurs de faire une grosse plus-value. Par ailleurs, le décret étend le bonus écologique aux « deux, trois-roues et quadricycles à moteur » ainsi qu’aux « véhicules lourds » et aux « petits trains routiers touristiques ».