Se connecter S’abonner

Economie : pour Bruno Le Maire, « le plus dur est devant nous »

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire se veut rassurant face à la flambée du prix des matières premières et l’inflation.

pouvoir d'achat
Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA/1903201500

L’actuel ministre de l’Économie Bruno Le Maire a déclaré en déplacement à Évreux, ce jeudi 5 mai, que si le pays se trouve face à des difficultés économiques considérables, il estimait que « le plus dur est devant nous ».

Depuis le début du conflit ukrainien début mars, la France est en proie à un contexte économique difficile.

« Il y a la guerre en Ukraine, la flambée du prix des matières premières, une inflation nouvelle qui est le premier sujet de préoccupation économique », a constaté le ministre.

Dans un autre contexte, M. Le Maire a profité de l’occasion pour annoncer sa décision face à la prochaine échéance législative : celle de ne pas se briguer un nouveau mandat de député dans sa 1re circonscription de l’Eure. Le ministre a tout de même affirmé que « sa vie politique continue ».

« Je reste profondément engagé dans la vie publique et politique française. C’est plus qu’un engagement, c’est ma vocation », a déclaré Bruno Le Maire. Concernant son avenir en politique, M. Le Maire annonce qu’il sera « à la place que décidera le président de la République » et qu’il souhaite « participer au succès de ce quinquennat ».