Se connecter S’abonner

Airbnb : mise à jour dantesque de la plateforme de location

Sur Airbnb, les particuliers pourront naviguer plus facilement grâce à des filtres. Mais la plus grande avancée réside sûrement dans les garanties AirCover.

Airbnb
iStock

Airbnb fait (presque) peau neuve. Selon les propres mots de la plateforme de réservation de logements entre particuliers, il s’agit de « la plus grande mise à jour de la plateforme depuis une décennie ». Mercredi 11 mai elle a dévoilé une interface avec de nouvelles fonctionnalités pour les voyageurs, rapporte l’UFC Que-Choisir. Ils pourront ainsi rechercher leurs séjours suivant différentes catégories (bord de mer, camping, pistes de ski, vignobles…). Mais ce n’est pas tout, ils pourront également réserver des nuits dans deux logements différents durant le même voyage. Enfin, l’avancée la plus significative est sûrement le renforcement de la protection qui est incluse dans chacune des réservations.

Baptisée AirCover, elle comprend quatre garanties. D’abord la « garantie protection des réservations » et la « garantie à l’arrivée ». Grâce à elles, si un hôte annule la réservation dans les trente jours qui précèdent le séjour ou si le voyageur « ne parvient pas à accéder au logement et que l’hôte ne peut pas résoudre le problème », un remboursement sera effectué ou un logement similaire sera proposé au voyageur. À l’exception des aléas liés au Covid qui ne sont pas couverts par AirCover. Si la pandémie vient s’immiscer, c’est la politique d’annulation de l’hôte qui s’applique.

Aussi, s’il existe des incohérences entre l’annonce et la réalité du séjour (réfrigérateur en panne, nombre de chambres incorrect, etc.), le voyageur aura à présent trois jours pour le faire savoir. Et Airbnb promet de lui trouver « un logement de qualité comparable ou supérieure » ou de rembourser sa réservation. Dernière garantie et pas des moindres, une « assistance sécurité 24 h/24 », disponible en 16 langues, est joignable en permanence. En cas de craintes des voyageurs pour leur sécurité, ils pourront réserver un autre logement à tout moment.

Airbnb traque les fraudeurs via l’IA

Et vu qu’il n’est pas impossible que la plateforme héberge des annonces frauduleuses, Airbnb dispose d’« une technologie d’apprentissage automatique pour détecter les fausses annonces avant même qu’elles ne soient mises en ligne sur la plateforme », expliqueTara Bunch, directrice des opérations chez Airbnb. Pour ce faire, la technologie évalue les annonces « en fonction de centaines de signaux de risque », sur la base de données parmi des millions d’autres annonces.