Se connecter S’abonner

Carburants : TotalEnergies proposera une ristourne de 12 centimes dans ses stations d’autoroute

Alors que les prix des carburants affichent toujours des prix records, TotalEnergies a annoncé une ristourne de 12 centimes dans ses stations d’autoroutes cet été.

carburants
iStock

C’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui prendront la route des vacances cet été. Face à la pression de Bercy, le groupe TotalEnergies a revu à la hausse la ristourne sur les carburants qu’il proposera aux automobilistes cet été selon le Parisien. Prévue auparavant à 10 centimes, ça sera finalement 12 centimes par litre, dès le premier litre de carburant acheté et sans limite de montant.

Cette mesure concernera uniquement les stations d’autoroutes du groupe (environ 120 stations selon le quotidien), et sera observée durant toute la période estivale, soit du 1er juillet jusqu’au 31 août. Elle devrait permettre aux automobilistes de réaliser d’importantes économies tout au long de l’été alors que le tarif des carburants continue d’afficher des prix hauts malgré une stagnation ces derniers jours. Selon les dernières données du ministère, le prix moyen du Gazole est affiché à 2,13 euros par litre tandis que le SP95-E10 reste au-dessus de la barre des deux euros avec 2,03 par litre.

Un cumul avec la remise sur les carburants du gouvernement

Cette nouvelle ristourne s’ajoutera avec celle de 18 centimes proposés par le gouvernement pour un total de 30 centimes d’économie pour les automobilistes qui choisiront de s’arrêter à une pompe à essence d’autoroute du groupe. Selon les estimations du Parisien, cela pourrait représenter une économie de 15 euros pour un plein de 50 litres.

La remise carburant mise en place par le gouvernement depuis avril, devrait également être prolongée. Selon les dires du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, mardi 28 juin, cette prolongation sera observée jusqu’en décembre, avec une baisse progressive à partir de septembre. Par la suite, un nouveau dispositif plus ciblé devrait voir le jour et pourrait concerner notamment les gros rouleurs et les ménages moins aisés.