Se connecter S’abonner

Inflation : Bruno Le Maire appelle les entreprises à augmenter les salaires

Le ministre de l’Économie a confirmé que la « prime Macron va être multipliée par trois, jusqu’à 6.000 euros pour les entreprises qui ont un accord d’intéressement ».

intéressement
Crédit: iStock.

Face à l’inflation galopante, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a appelé sur RTL, lundi 18 juillet, les entreprises à multiplier les gestes envers leurs salariés. Tout d’abord, le ministre a confirmé que la prime Macron serait « multipliée par trois, jusqu’à 6.000 euros pour les entreprises qui ont un accord d’intéressement ». 

Cependant, Bruno Le Maire aimerait que les entreprises « augmentent les salaires lorsqu’elles le peuvent ». « Pour les PME qui s’inquiètent en se disant ‘moi, je ne veux pas faire passer une augmentation parce que s’il y a un retournement de conjoncture, je vais prendre le bouillon’, il faut qu’elles utilisent la prime Macron, parce que précisément cette prime, c’est uniquement pour l’année 2022, donc si ça se passe mal en 2023, l’entreprise ne sera pas menacée », a par ailleurs précisé le ministre.

Multiplication souhaitée des accords d’intéressement et de participation 

De plus, le membre de l’exécutif appelle les entreprises « à multiplier les accords d’intéressement et de participation, qui sont la meilleure manière d’associer les salariés aux résultats de l’entreprise ». 

Pour le ministre de l’Economie, l’Etat ne peut pas être le seul à prendre des mesures afin de soutenir le pouvoir d’achat des Français. « Face à ce pic inflationniste transitoire, il est logique de prendre des mesures transitoires. Il faut pouvoir les retirer pour pouvoir respecter nos finances publiques le jour où l’inflation sera moins forte. C’est pour cela que je refuse des baisses définitives de fiscalité », a-t-il conclu sur RTL.