Se connecter S’abonner

Soldes 2022 : un client sur cinq en moins par rapport à l’année 2019

Selon un premier bilan, les soldes ont enregistré une baisse du chiffre d’affaires de -10% par rapport à l’année 2019.

Soldes hiver
Crédit: iStock.

C’est l’heure du bilan pour les soldes 2022. Sur France Info, Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce qui fédère les grands magasins et les enseignes de mode, a indiqué, mardi 19 juillet, une baisse du chiffre d’affaires de 10% par rapport à 2019. « Si on regarde, par contre, le trafic en magasin, la diminution est encore plus forte puisque c’est -21% de trafic », a-t-il assuré.

Au total, un client sur cinq n’est pas venu en magasin par rapport à l’année 2019. « On voit que ce qui marche particulièrement bien, ce sont les magasins en zones d’activités, en périphérie des villes, où les clients peuvent venir avec leur voiture. Cette praticité a très bien marché durant la crise Covid et elle continue de très bien marcher après la crise Covid », a-t-il annoncé à France Info. 

Les ventes sur le web en hausse

De leur côté, les ventes sur le web progressent. « Elles font 60% par rapport à leur niveau de 2019. Là aussi, c’est une tendance de consommation née avec la crise sanitaire qui se confirme », a-t-il détaillé. « Il faut aujourd’hui absolument que les commerces, qu’ils soient petits, de proximité ou un peu plus lointains, soient sur Internet, aient un site Internet performant avec une offre et qu’ils communiquent sur les réseaux sociaux. » 

Par ailleurs, le directeur général de l’Alliance du commerce a évoqué l’impact de l’inflation sur les décisions prises par les consommateurs. « Les arbitrages de consommation sont souvent défavorables à notre secteur. L’inflation a été une inquiétude très forte chez les Français et elle a, à mon avis, décuplé à la veille des grandes vacances », a-t-il conclu.