Se connecter S’abonner

Tickets-restaurants : quelles seront les nouvelles modalités d’utilisation à la rentrée ?

Plusieurs modifications ont été apportées par la loi sur le pouvoir d’achat votée par les députés, jeudi 4 août.

titres-restaurant
iStock

À partir de la rentrée, les détenteurs de tickets-restaurants vont observer divers changements. En effet, plusieurs modifications ont été apportées par la loi sur le pouvoir d’achat votée par les députés, jeudi 4 août. 

Tout d’abord, alors que le plafond actuel des titres-restaurants est de 19 euros par jour, il va passer à 25 euros par jour à partir de la rentrée de septembre. De plus, il sera désormais possible de les utiliser plus largement pour effectuer ses courses, rapporte BFM Business

Une mesure jusqu’à la fin de l’année 2023

Actuellement, il n’est pas possible de régler tous ses achats au supermarché avec des tickets-restaurants, certains produits n’étant pas éligibles. C’est le cas, par exemple pour les produits non transformés, des œufs, du beurre, des pâtes ou encore de la viande, permettant l’élaboration de plats et nuisant de fait l’intérêt des restaurateurs. 

Tous les produits éligibles, c’est-à-dire les aliments à consommer immédiatement comme les sandwichs et les salades, étaient jusqu’ici signalés avec la mention TRD sur le ticket de caisse. Ce fonctionnement s’appliquait aussi dans les épiceries ou dans les boulangeries pour certains produits. À partir du mois de septembre, cette règle sera donc désormais assouplie et les tickets-restaurants pourront servir à payer toutes les courses alimentaires. Cette mesure sera en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2023.