Se connecter S’abonner

Prime de rentrée exceptionnelle : pouvez-vous en bénéficier ?

La prime de rentrée exceptionnelle sera versée aux bénéficiaires des minima sociaux. Elle sera de 100 euros par foyer, auxquels s’ajouteront 50 euros par enfant.

prime

Après des heures de débats, le Parlement a tranché sur la prime de rentrée exceptionnelle. Mais qui pourra en profiter ? Quel est son montant ? Quant sera-t-elle distribuée ? Le Figaro fait un point.

Elle sera versée aux bénéficiaires des minima sociaux, comprenant le revenu de solidarité active, l’allocation adulte handicapé, l’allocation spécifique de solidarité et l’allocation de solidarité aux personnes âgée. Les bénéficiaires des aides personnalisées au logement et les étudiants boursiers peuvent également en bénéficier. On peut aussi ajouter les allocataires de la prime d’activité. En tout, la prime de rentrée exceptionnelle sera versée à 10,8 millions de foyers, dont 8 millions bénéficiaires des minima sociaux et 2,8 millions de la prime d’activité.

Le montant de la prime sera de 100 euros par foyer, auxquels s’ajouteront 50 euros par enfant. Cette somme sera versée automatiquement aux bénéficiaires des minima sociaux, des APL et des étudiants boursiers. Pour les allocataires de la prime d’activité, le montant reste encore à définir. « Pour ceux qui sont au-dessus des minima sociaux et qui touchent la prime d’activité, un versement complémentaire sera prévu à la rentrée en plus de l’augmentation de 4% de la prime d’activité déjà prévue en juillet », souligne Bercy au Figaro.

Une prime de rentrée pour « financer les courses alimentaires »

Pour le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, la prime de rentrée exceptionnelle a pour objectif de « financer les courses alimentaires ». « La date de versement de la prime sera précisée dans un décret qui sortira dans les prochaines semaines, certainement courant septembre », ajoute-t-il. Le montant de cette aide atteint 1,1 milliard d’euros.

Il est important de notifier que la prime de rentrée exceptionnelle pourra s’ajouter à l’allocation de rentrée scolaire. Celle-ci sera versée le 16 août aux familles, sous conditions de ressources. Elle cible prioritairement le financement de la rentrée scolaire. « Pour bénéficier de l’aide, les ressources des familles, pour l’année 2020, ne doivent pas dépasser 25.370 euros pour un enfant, 31.225 euros pour deux enfants, 37.080 euros pour trois enfants et 42.935 euros pour quatre enfants », précise le site de la Caisse d’allocations familiales.

Cette année, l’allocation a été revalorisée de 4%. En tout, l’allocation de rentrée scolaire sera de 376,98 euros pour les enfants scolarisés de 6 à 10 ans, de 397,78 euros pour les enfants de 11 à 14 ans. Enfin, elle atteindra 411,56 euros pour les adolescents scolarisés de 15 à 18 ans.