Se connecter S’abonner

Prix des carburants : la baisse se poursuit

Selon les derniers chiffres, le sans-plomb 95-E10 a perdu 1,4 centime, ce qui permet à l’essence de passer sous le seuil symbolique de 1,8 euro le litre.

carburants
iStock

En France, le prix des carburants continue de baisser. Selon le dernier relevé du ministère de la Transition écologique, vendredi 5 août, le gazole a encore perdu 3,9 centimes, la semaine dernière. Il s’affiche en moyenne à 1,8393 euro le litre, indique BFMTV.

L’essence connait une baisse moins significative, avec un sans-plomb 95-E10 qui perd 1,4 centime. Cette baisse permet à l’essence de passer sous le seuil symbolique de 1,8 euro le litre. En France, il s’affiche à 1,7941 euro le litre en moyenne. Une première depuis fin avril dernier. De son côté, le gazole retrouve son niveau de fin mai. Depuis son dernier pic du 17 juin, lorsqu’il s’affichait à 2,1345 euros le litre, le gazole a perdu 29,52 centimes. 

Depuis le 10 juin dernier, le prix de l’essence SP95-E10 a considérablement diminué. Il s’affichait en moyenne à 2,096 euros le litre. En comparant avec le prix moyen affiché vendredi dernier, au total, la baisse est de 30,19 centimes.

Un marché d’une grande volatilité

Principale explication à cette baisse des tarifs à la pompe : le recul des prix du pétrole. Le baril de Brent de mer du Nord a encore baissé de 3,5 dollars la semaine dernière, à 104,8 dollars. Ce lundi, il s’affichait à 93,6 dollars. Même tendance pour le baril américain de WTI, à 87,5 dollars, contre 96 dollars il y a une semaine. 

Ces résultats sont positifs, mais le marché connait une grande volatilité. Difficile de faire une prévision sur le long terme d’une baisse durable des prix à la pompe. La semaine dernière, Alexandre Andlauer, analyste financier chez Kpler, a anticipé pour les mois à venir une hausse des prix du pétrole, sur BFM Business. Le baril pourrait repasser au-dessus des 120 dollars sur la fin de l’année. 

Pour limiter l’impact sur le budget carburants des Français, le gouvernement a annoncé une remise de 30 centimes par litre de carburant en septembre. Elle succède ainsi à la ristourne de 18 centimes en vigueur depuis le 1er avril dernier. La remise se maintiendra à 30 centimes en octobre, avant de baisser à 10 centimes en novembre et en décembre.