Se connecter S’abonner

RTE : ouverture d’un service pour surveiller sa consommation d’électricité

Grâce à Ecowatt, un dispositif développé par l’Ademe et RTE, les consommateurs multiples seront aidés pour réduire leur consommation d’électricité.

RTE
iStock

Le système électrique de France bientôt saturé ? Si pour l’instant il ne s’agit que d’un risque, l’addition de la crise gazière européenne, de la crise du nucléaire dans l’Hexagone ainsi que de la sécheresse qui amenuise la production hydraulique inquiètent le Réseau de transport d’électricité (RTE). D’ailleurs, dès l’automne, une période de vigilance va débuter, pour s’étendre plusieurs mois durant, rapporte l’UFC Que-choisir. « Lorsque le système électrique est très tendu, le risque de coupure ne peut pas être totalement exclu mais il pourrait être évité en baissant la consommation nationale de 1 à 5 % dans la majorité des cas, et jusqu’à 15 % dans les situations météorologiques les plus extrêmes », précise le gestionnaire de réseau.

Selon le président du directoire de RTE, Xavier Piechaczyk, « nous pouvons écarter une large partie des risques si nous sommes très volontaristes sur la sobriété, ainsi que sur la mobilisation autour du signal Écowatt rouge lors des pics de consommation ».

Un dispositif développé par l’Admet et RTE

Kézaco ? Ecowatt est un dispositif, développé par l’Ademe (Agence de la transition écologique) et RTE, qui permet aux consommateurs, entreprises et collectivités d’être prévenues à temps afin de réduire leur consommation d’électricité. Et, de facto, d’éviter les délestages. Et pour s’en saisir, c’est assez simple.

Il faudra dans un premier temps s’inscrire sur www.monecowatt.fr. Une fois l’inscription terminée, vous serez avertis des coupures de courant, afin de les anticiper en baissant votre consommation. Si la situation devient très tendue, il conviendra de réduire son utilisation de l’électricité au strict minimum durant les heures de pointe (de 8 h à 13 h et de 18 h à 20 h). Il sera toujours possible de consommer sur les autres plages horaires. Et, a priori, aucune alerte ne sera lancée par RTE le week-end ou la nuit.