Se connecter S’abonner

Carburants : des ristournes sur l’essence prolongées par Total ?

« Nous ne laisserons pas le blocage perdurer », a menacé le ministre des Transports, réagissant aux problèmes d’approvisionnement en carburants.

carburants
Crédit: iStock.

La difficulté d’approvisionnement en carburants n’aura échappé à personne. Alors que les automobilistes peinent à remplir leur réservoir, Clément Beaune, le ministre des Transports, a enjoint au groupe Total de prolonger la ristourne mise en place il y a quelques semaines sur les carburants, l’espace de « quelques jours ». Cette réduction pourrait ainsi pallier les « quelques jours où les Français n’ont pas pu en bénéficier », en raison des blocages et des problèmes de réapprovisionnement, a-t-il expliqué au micro de RMC, mardi 11 octobre 2022.

Dans le même temps, Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement, abondait dans le même sens au micro de RTL en déclarant que « le gouvernement discute avec Total en vue qu’il puisse y avoir une prolongation sur quelques jours de la ristourne mise en place par le groupe. »

Flambée des prix des carburants dans certaines stations

Début septembre, Total avait instauré une ristourne de 20 centimes sur le carburant. Réduction qui, dès le 1er novembre, passera à 10 centimes, jusqu’à la fin du mois de décembre. Celle-ci s’ajoute à celle financée par le gouvernement, d’un montant de 30 centimes par litre, afin de juguler la hausse des prix à la pompe.

« Nous ne laisserons pas le blocage perdurer », a menacé le ministre des Transports. « Parce qu’il y a des stations-service qui ne sont pas approvisionnées en carburant, on a des prix qui augmentent. Une des raisons pour lesquelles on veut débloquer la situation, c’est aussi pour éviter cette hausse mécanique des prix », précise-t-il.

Du côté de ministère de l’Economie, Bruno Le Maire, lui, plaide en premier lieu pour une « levée des blocages. » « Je pense qu’il est de bonne méthode de traiter les problèmes les uns après les autres. C’est plus efficace que de lancer systématiquement de nouvelles propositions », a-t-il dit, se refusant à faire des commentaires sur ce que Clément Beaune avait déclaré.