Se connecter S’abonner

Chèque énergie : la CLCV plaide pour une aide plus importante de Bercy

Pour pallier la précarité énergétique de nombreux foyers Français, la CLCV demande à Bruno Le Maire et au Gouvernement de revaloriser le chèque énergie.

Chèque énergie
Crédit: Médiateur national de l’énergie

Alors que l’envolée des cours de l’énergie fait flamber les factures des consommateurs français, Consommation Logement Cadre de vie, plus communément désignée par l’acronyme CLCV, a dénoncé lundi 14 novembre le manque d’ambition des aides actuelles déployées par le Gouvernement, dans un communiqué.

Selon l’association française de consommateurs et d’usagers « les aides actuelles sont insuffisantes pour les ménages ». « Non, 48 euros par an de chèque énergie ne permettent pas de payer sa facture de chauffage pour un célibataire ayant un revenu de 900 euros par mois », entame le communiqué.

Revaloriser le chèque énergie

« Non, 276 euros par an ne permettent pas de payer sa facture de chauffage pour une famille monoparentale avec 2 enfants et un revenu de 840 euros par mois », ajoute l’association qui précise que « le coût du chauffage est actuellement de 1200 à 2000 euros par an », augurant d’une surcharge de dépenses de 15% en 2023.

L’an prochain, la situation des Français ne va pas s’améliorer. « Les mesures exceptionnelles prises par le Gouvernement en 2022, dont un virement de 100 à 200 euros payé en novembre et distribué à 12 millions de foyers, démontrent l’importante vulnérabilité financière de 40% de la population française », continue l’association. Aussi, la CLCV préconise une hausse du chèque énergie pour 2023, passant de 200 à 600 euros, selon les revenus. De plus, elle encourage l’élargissement « de la population concernée par le dispositif ».

Enfin, à coups de chiffres clés, l’association enjoint à Bruno Le Maire et à l’Etat, de prendre leurs responsabilités « auprès des classes moyennes et populaires », leur suggérant de « consacrer une partie des 32 milliards encaissés par l’État sur les énergies renouvelables pour abonder de façon significative le chèque énergie pour 2023 ».