Se connecter S’abonner

Air France : vers une grève pour les fêtes de fin d’année ?

A Air France, les syndicats UNAC ET SNGAF demandent une « solution contractuelle temporaire de remplacement de l’accord collectif » du personnel navigant.

Air France
Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA.

Le trafic aérien perturbé en fin d’année ? « Ce préavis de grève doit servir d’avertissement à notre direction », précise un tract syndical diffusé mardi. Sollicité par l’AFP, Air France n’a pas réagi mercredi à la menace de mouvement social en fin d’année. Une période cruciale pour le secteur aérien qui se relève lentement de la pandémie de Covid-19.

UNAC et SNGAF dénoncent l’absence de contrat prolongeant l’accord collectif au delà de sa période de validité le temps de négociations sociales. Ils fustigent un « passage en force pur et simple » par une « note de direction ». « Se retrouver à la merci d’une direction qui, d’un trait de plume, peut modifier à sa guise tout ce qui touche à notre métier est inacceptable », écrivent les syndicats. Ils demandent une « solution contractuelle temporaire de remplacement de l’accord collectif » du personnel navigant.

Air France va poursuivre le dialogue

« Si cet avertissement n’est pas entendu, seule une mobilisation forte sera en mesure de faire pencher la balance pour retrouver la contractualisation de nos conditions de travail. Nous sommes face à une direction qui ne comprend, hélas, que le rapport de force. Quitte pour elle à prendre le risque de dégrader l’activité dans une période aussi importante que les fêtes de fin d’année » poursuivent-ils.

Dans une déclaration, Air France dit avoir « pris connaissance du préavis de grève ». Pour rappel, une nouvelle négociation de renouvellement de l’accord PNC a été engagée avec les syndicats représentatifs PNC depuis fin septembre. Et elle doit se poursuivre au-delà de janvier 2023.

« La Direction d’Air France s’est d’ores et déjà engagée, durant toute la phase de négociation,  à ce que l’ensemble des dispositions régissant la vie des PNC demeurent inchangées. Air France va poursuivre le dialogue comme elle l’a toujours fait » poursuit la compagnie.