Se connecter S’abonner

Indemnité carburant : une nouvelle aide ciblée pour la moitié des Français

Cette aide bénéficiera aux ménages se situant dans les cinq premiers déciles de revenus, soit la moitié des ménages.

carburant
Crédit: iStock.

Un nouveau dispositif va venir remplacer la remise gouvernementale abaissée à 10 centimes, ce mercredi 16 novembre. Dans une interview accordée aux Echos, relayée par Le Figaro, la Première ministre, Élisabeth Borne, a dévoilé les premiers contours. Nommée « indemnité carburant travailleurs », cette aide « bénéficiera aux ménages se situant dans les cinq premiers déciles de revenus, soit la moitié des ménages » a-t-elle indiqué. Un premier versement aura lieu dès le début de l’année.

Élisabeth Borne a déclaré avoir « la volonté d’aider significativement ceux qui effectuent un trajet long pour aller au travail ». Cette aide devrait être versée quelle que soit l’évolution des prix des carburants. « On pourrait se poser la question si les cours du pétrole s’effondraient, mais c’est quand même peu probable ! », ajoute-t-elle.

Une enveloppe de 1,5 à 1,6 milliard d’euros allouée

Elle concernera « les gros rouleurs et les gros bosseurs », avait précisé mi-octobre Gabriel Attal, ministre délégué aux Comptes publics. Elle « ressemblera beaucoup à l’indemnité carburant travailleurs », prévue par le gouvernement cet été.

Gabriel Attal a également expliqué qu’elle « sera conditionnée à plusieurs critères » : « le fait de travailler », « avoir une voiture et avoir un numéro de carte grise à déclarer » et « être dans des catégories populaires ou de classe moyenne ». Pour en bénéficier, il est nécessaire de se rendre sur un site internet dédié et rentrer ses informations personnelles. L’aide sera ensuite versée « en quelques jours » sur le compte bancaire de chaque bénéficiaire. Une enveloppe de 1,5 à 1,6 milliard d’euros a été allouée à la mesure dans le budget 2023, a précisé Gabriel Attal.