Se connecter S’abonner

Emploi : près de 375.000 postes à pourvoir en France

Certains secteurs, parmi lesquels le commerce ou l’hébergement-restauration connaissent des pénuries d’emploi importantes. Détails.

emploi
Crédit: iStock.

Un marché de l’emploi au beau fixe se traduira par des durées d’indemnisation moins longues. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Olivier Dussopt, le ministre du Travail, lundi 21 novembre. En ce moment, le nombre d’emplois vacants est important : au troisième trimestre 2022, on dénombrait 373.100 postes à pourvoir en France, selon les chiffres de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares). Malgré cela, les tensions sur l’emploi continuent de s’accentuer, précise Franceinfo.

Des secteurs davantage touchés par les pénuries d’emploi

Ce n’est pas une nouveauté : au deuxième trimestre 2022, on dénombrait déjà 355.400 postes vacants en France, soit 3% de moins que pour le trimestre en cours. Avant la crise sanitaire, les chiffres sont encore plus significatifs : par rapport au quatrième trimestre de 2019, le nombre d’emplois à pourvoir a augmenté de 77 %.

Dans certains secteurs, on peine plus que dans d’autres à recruter : c’est notamment le cas du secteur tertiaire marchand (commerce, transports, activités financières, services rendus aux entreprises ou aux particuliers, hébergement-restauration, immobilier, information-communication), très en tension. Les postes vacants dans tous ces métiers ont augmenté de 7% au troisième trimestre. Même son de cloche ou presque dans le secteur tertiaire non marchand : par exemple, dans l’enseignement ou la santé humaine, les emplois à pourvoir ont augmenté de 5 % sur la période.

Comment expliquer ce nombre important de postes vacants ? Probablement en se servant de la corrélation entre conditions de travail difficiles et tensions de recrutement, avancée il y a quelques mois dans une étude de la Dares. Dans cette dernière, on estimait à 85% le nombre d’employeurs admettant que la difficulté des conditions de travail provoquait des difficultés de recrutement.