Se connecter S’abonner

Carburants : une aide spécifique conservée en Ile-de-France… et ailleurs

Après la crise des carburants, les régions proposent à leurs administrés diverses aides pour se convertir au superéthanol.

carburants
Crédit: iStock.

Après la crise des carburants, serait-ce le moment de passer au superéthanol ? Jusqu’au 31 décembre 2023, les franciliens qui voudront se faire poser, par un installateur agréé, un boîtier de conversion au superéthanol E85 homologué bénéficieront toujours de l’aide en vigueur depuis le 1er juillet 2022, après un vote en ce sens de la région, explique l’UFC-Que Choisir.

Des aides sur les carburants spécifiques selon les régions

Car l’Ile-de-France va mettre la main à la poche : 500 euros par particulier. Pour pouvoir y prétendre, il suffit d’avoir un logement principal en Ile-de-France et d’être propriétaire de son véhicule. En revanche, l’aide se limite à un seul véhicule par foyer fiscal. Entre le 1er juillet 2022 et fin 2023, l’objectif est d’installer 30.000 boîtiers, soit 15 millions d’euros d’aides et une prise en charge partielle de la fourniture et de la pose du boîtier de conversion homologué pour chaque particulier.

Quasiment toutes les régions ont choisi d’agir dans le même sens qu’en Ile-de-France. Une carte interactive disponible sur le site Bioéthanolcarburant recense ainsi les aides en vigueur dans chaque région. Il faut cependant faire attention à la mise à jour des données, qui ne s’effectue pas en temps réel. Le site Internet des régions est plus fourni en la matière pour connaître les mesures appliquées en 2023.