Se connecter S’abonner

Handicap : les employeurs favorables à des embauches pour pallier aux pénuries

Alors que les recruteurs étaient 28 % à observer l’insertion et l’emploi des personnes en situation de handicap comme une priorité l’an passé, ils sont désormais 35 %.

handicap

Résoudre les pénuries de recrutement en intégrant aux entreprises des personnes en situation de handicap. De nombreux recruteurs sont prêts à agir en ce sens, selon l’enquête menée par l’Agefiph et l’Ifop, entre le 21 septembre et le 4 octobre 2022, relayée par franceinfo vendredi 2 décembre. D’après ce baromètre qui étudie la perception de l’emploi des personnes en situation de handicap, 64 % des recruteurs estiment que les difficultés d’embauches actuelles pourraient les encourager à s’associer à des profils différents, comme des salariés en situation de handicap. En ce moment, environ 75 % des recruteurs ne parviennent pas à trouver autant de perles rares qu’ils n’en nécessitent.

Changer le regard sur le handicap

Chaque année, la question évolue dans le bon sens, d’après le même baromètre. Alors que les recruteurs étaient 28 % à observer l’insertion et l’emploi des personnes en situation de handicap comme une priorité l’an passé, ils sont désormais 35 %, sur le panel de 10.000 personnes interrogées par l’Agefiph et l’Ifop. Plus précisément, 62 % des employeurs se déclarent en faveur d’un engagement plus massif des personnes en situation de handicap. Ils y perçoivent la possibilité d’accueillir de nouveaux profils stimulant la performance et l’innovation des équipes, à l’heure où la diversité en entreprise est largement évoquée.

C’est également une bonne nouvelle pour la perception du handicap : 55 % des salariés interrogés qui travaillent avec au moins collègue handicapé estiment que cette collaboration leur a permis de changer positivement de regard. Ils estiment également, pour plus de la moitié, que ce recrutement a contribué à renforcer le lien entre les salariés, les managers et les équipes. Chaque année, la tendance progresse d’ailleurs dans ce baromètre. Cependant, seul un tiers des personnes handicapées considèrent que leur embauche est facile pour une entreprise. Enfin, 71% du grand public sondé considère qu’embaucher une personne en situation de handicap est difficile.